• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Viaduc de Neuvial

Informations générales

Achèvement: 1868
Etat: en service

Type de construction

Structure: Pont en poutre en treillis
Fonction / utilisation: Pont ferroviaire (pont-rail)
Matériau: Pont en fer

Prix et distinctions

1965 inscription  

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
, , ,
Franchit le/la:
  • ruisseau de Neuvial
Fait partie de:
Coordonnées: 46° 7' 42.90" N    3° 9' 59.15" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Dimensions

longueur totale 160.25 m
longueurs des travées 2 × 49.125 m - 23.50 m
hauteur au dessus de l'eau / fond de vallée 44.00 m

Coût

coût de construction Francs 305 000

Matériaux

piles fer forgé
treillis fer forgé
culées maçonnerie

Chronologie

8 décembre 1965

Inscription aux Monuments Historiques.

Extrait de la Wikipédia

Le viaduc de Neuvial est un ouvrage d'art construit en 1869 par Eiffel sur la ligne de chemin de fer Commentry - Gannat pour franchir un vallon entre les communes de Mazerier et de Bègues, dans l'Allier. Il est inscrit comme Monument historique.

Situation

Le viaduc est situé sur la ligne de chemin de fer Commentry - Gannat, empruntée par les liaisons Lyon - Bordeaux et Clermont-Ferrand - Montluçon via Gannat, à environ deux kilomètres à l'est du viaduc de Rouzat. Il franchit un vallon qui descend vers la Sioule, en rive droite. La route départementale 37 (de Gannat à Lalizolle, par Saint-Bonnet-de-Rochefort), qui fait une boucle à cet endroit, passe deux fois sous le viaduc.

Le viaduc tire son nom du village de Neuvial, dépendant de la commune de Bègues, situé à proximité en bord de Sioule, sur la rive droite.

Histoire

La Compagnie du Paris-Orléans, chargée de reprendre la réalisation de la partie ouest de la liaison Lyon - Bordeaux, projetée initialement par la Compagnie du chemin de fer du Grand Central, est le maître d'ouvrage de la construction du viaduc. Le concepteur en fut Wilhelm Nördling, ingénieur en chef de la Compagnie. La construction fut confiée à Eiffel et Cie, que Gustave Eiffel venait de créer en 1867 ; l'ingénieur qui suivit la construction était Théophile Seyrig, associé de Gustave Eiffel. Le viaduc de Neuvial et son voisin le viaduc de Rouzat sont les premiers viaducs ferroviaires construits par Eiffel et Cie, bien avant le Pont Maria Pia de Porto (Portugal) (1877) et le viaduc de Garabit achevé en 1884.

Il a été inscrit monument historique par arrêté du 8 décembre 1965.

Description

L'ouvrage s'appuie à chaque extrémité sur une culée en maçonnerie ; la culée occidentale est constituée d'une très grande arche. Le tablier métallique s'appuie à l'ouest sur cette culée et à l'est sur une pile en maçonnerie ; un pilier métallique, comparable à ceux du viaduc de Rouzat (il est fait de quatre colonnes cylindriques, reliées par des croix de Saint-André), le soutient en son milieu. Une travée métallique, d'une conception différente de celle du tablier principal, relie la pile en maçonnerie à la culée orientale, qui comporte deux arches, d'une dizaine de mètres de hauteur.

Texte tiré de l'article Wikipédia "Viaduc de Neuvial" et modifié le 11 avril 2020 sous la license CC-BY-SA 3.0.

Publicité

Intervenants

Maître d'ouvrage
Conception
Ingénierie
Construction

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

Autres publications...
  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20001954
  • Publié(e) le:
    14.09.2001
  • Modifié(e) le:
    30.12.2019