0
  • DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Informations générales

Nom en langue locale: Oberbaumbrücke
Début des travaux: 1894
Achèvement: 1896
Etat: en service

Type de construction

Structure: Pont en arc surbaissé (segmentaire)
tablier supérieur:
Pont en arc avec tablier supérieur
tablier inférieur:
Portique
Fonction / utilisation: tablier supérieur:
Pont-tramway / pont-métro
tablier inférieur:
Pont routier (pont-route)
Matériau: Pont en maçonnerie
Structurae Plus/Pro - Abonnez-vous maintenant !
tablier supérieur:
Pont en acier
tablier inférieur:
Pont en acier
Style architectural: Néogothique
Plan: Structurae Plus/Pro - Abonnez-vous maintenant !

Prix et distinctions

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
, , ,
Franchit le/la:
  • Spree
Fait partie de:
Porte le/la: Ligne U 1 du métro de Berlin (1902)
Ligne U 3 du métro de Berlin (1913)
Coordonnées: 52° 30' 6.37" N    13° 26' 44.61" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Dimensions

portée principale 22.00 m
hauteur 28 m
longueur totale 124 m
longueur totale 150.00 m
nombre de voies ferroviaires 2
largeur totale 27.90 m
tour hauteur 34 m

Coût

Construction originale
coût de construction 2 000 000 Mark
Rénovation
coût de construction ca. Mark allemand 70 000 000

Matériaux

piles béton
arcs maçonnerie
travée basculante acier

Chronologie

1992 — 1995

Modernisation du pont avec la construction d'une nouvelle travée centrale pour le métro aérien.

Extrait de la Wikipédia

L’Oberbaumbrücke est un pont traversant la Sprée à Berlin, construit dans le style néogothique de brique sur deux étages entre 1894 et 1896. Il relie les quartiers de Friedrichshain et Kreuzberg, d'anciens arrondissements de la ville qui ont été séparés par le mur de Berlin jusqu'en 1989. Pour cela, il est devenu un important symbole de l'unité de la ville.

L'étage supérieur voit passer les trains des lignes 1 et 3 du métro, l'étage inférieur assurant le passage des piétons, cyclistes et véhicules.

Histoire

Le site d’Oberbaum désignait la partie de la barrière d’octroi de Berlin où le cours amont de la Sprée rejoint cette ville. L'extrémité aval de l'enceinte s'appelait, symétriquement, Unterbaum. On voit aujourd'hui à cet emplacement le pont du Kronprinz. C'était à l'origine, comme le nom l'indique, un tronc d'arbre, emporté en 1724 par une crue de la rivière, qui créa par la suite une retenue d'eau. Ce seuil improvisé empêchait d'ailleurs les navires qui ne s'étaient pas enregistrés à l'octroi, de pénétrer dans l'enceinte urbaine. À cette fin, la largeur restante de la Sprée avait été barrée en son milieu (à l'exception d'un petit pertuis) par un barrage à aiguilles. De nuit, les autorités fermaient le pertuis en engageant le tronc, planté de gros clous en fer pour sa manutention. L'urbanisation du faubourg de Stralau (aujourd'hui une partie de Friedrichshain) s'accompagna d'une rectification du lit de la rivière plus à l'est[a].

En 1893, la construction d'un pont ferroviaire par l'entreprise Siemens & Halske est autorisée, complétée par un nouveau pont routier. La conception a été fournis par l'architecte Otto Stahn (1859-1930) qui avait pour ambition de reproduire la fonction historique d'une « porte des eaux ». Le pont combiné a été érigé entre 1894 et 1896 dans le style néogothique de brique. En 1902, la ligne ferroviaire aérienne du métro de Berlin (le tracé actuel des lignes 1 et 3) a été mise en service à l'étage supérieur.

Le pont mesure 150 m, sa largeur est de 27,90 m. Les piles en béton à sept arches, comprises entre 7,50 et 22 m, supportent la structure en maçonnerie. Une promenade pédestre sous le viaduc ferroviaire prend l'aspect d'un cloître médiéval. L'arche centrale est flanquée de deux tours d'une hauteur de 34 m. Le design rappelle les fortifications des villes médiévales, comme la tour-porte centrale à Prenzlau ; les deux flèches sont ornées de reliefs représentant l'ours de Berlin et l'aigle du Brandebourg. Le viaduc au-dessous montre les blasons des villes brandebourgeoises de Custrin, Stendal, Brandebourg-sur-la-Havel, Potsdam, Prenzlau, Francfort-sur-l'Oder, Salzwedel et Neuruppin.

Après le 13 août 1961, le lieu constitue l'un des huit postes frontaliers interurbains. Le 17 décembre 1963, le Sénat de Berlin-Ouest et le gouvernement de la RDA signent le premier des quatre accords sur les laissez-passer : des dizaines de milliers de Berlinois de l'Ouest passent alors la frontière sur l'Oberbaumbrücke pour une visite d'un jour, pour revoir leur famille installée à Berlin-Est. Après l'annonce, au soir du 9 novembre 1989, de la levée des restrictions de sortie du territoire pour les citoyens de RDA, la frontière de l'Oberbaumbrücke est elle aussi ouverte.

Texte tiré de l'article Wikipédia "Oberbaumbrücke" et modifié le 27 mai 2024 sous la license CC-BY-SA 3.0.

Intervenants

Construction originale (1894-1896)
Architecture
Ingénierie
Reconfiguration (1992-1995)
Maître d'ouvrage
Conception
Vérification
Construction en groupement

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

Autres publications...
  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20000453
  • Publié(e) le:
    05.11.1999
  • Modifié(e) le:
    27.05.2024
Structurae coopère avec
International Association for Bridge and Structural Engineering (IABSE)
e-mosty Magazine
e-BrIM Magazine