• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Santiago Calatrava

Ingénieur et architecte espagnol.

Informations biographiques

Nom: Santiago Calatrava
Nom complet: Santiago Calatrava Valls
Né(e) le 28 juillet 1951 à , Valence, Valence, Espagne, Europe
Lieu(x) d'activité:
Education:

Etudes en architecture et génie civil à Valence (Espagne) et puis à l'Institut fédéral polytechnique (ETH) de Zurich (Suisse)

1990

Déménage son bureau à Paris

Ouvrages et projets

Participation dans les ouvrages et projets suivants:

architecte
concepteur

Biographie de Wikipédia

Santiago Calatrava Valls, né le 28 juillet 1951 à Benimàmet (Valence), est un architecte, ingénieur et plasticien espagnol.

Biographie

Architecte et ingénieur, par ailleurs sculpteur, peintre et céramiste, Santiago Calatrava Valls est célèbre sous le nom de Santiago Calatrava.

Santiago Calatrava a suivi des études primaires et secondaires à Valence. À huit ans, il entre à l'école des arts et métiers pour y apprendre le dessin et la peinture. A 13 ans, sa famille profite de l'ouverture des frontières pour l'envoyer à Paris dans le cadre d'un échange scolaire. Par la suite, il voyage et étudie également en Suisse. Après ses études secondaires à Valence, il part pour Paris dans l'intention de s'inscrire à l'École des Beaux-Arts ; mais lorsqu'il arrive en juin 1968, il doit renoncer à son projet. Il retourne à Valence et s'inscrit à l'Escuela Tecnica Superior de Arquitectura, une institution relativement récente, où il obtient un diplôme d'architecture et suit un cours d'urbanisme. Pendant sa scolarité, il entreprend aussi des projets indépendants avec un groupe de condisciples, publiant deux livres consacrés à l'architecture vernaculaire de Valence et d'Ibiza.

Attiré par la rigueur mathématique de certains grands ouvrages de l'architecture historique, et sentant que ses travaux à Valence ne lui donnaient pas d'orientation claire, Calatrava décide de poursuivre des études de 3e cycle en génie civil et s'inscrit en 1975 à l'EPFZ (École polytechnique fédérale de Zurich). Il obtient son diplôme d'ingénieur en 1979. C'est à cette époque qu'il rencontre puis épouse sa femme, étudiante en droit à Zurich.

Après ses études, Calatrava occupe un poste d'assistant à l'EPFZ et commence à accepter de modestes commandes de génie civil, telles que la conception du toit d'une bibliothèque ou d'un balcon pour une résidence privée. Il commence également à répondre aux concours, persuadé qu'il s'agit du meilleur moyen de s'assurer des commandes. Il gagne son premier concours en 1983, pour la conception et la construction de la gare de Stadelhofen à Zurich, la ville où il installe son agence.

En 1984, Calatrava a dessiné et construit le Pont Bach de Roda, commandé pour les Jeux olympiques de Barcelone. Ce fut le début des projets de ponts qui établirent sa réputation internationale. Parmi les autres ponts remarquables qui suivirent, il y eut :

  • le pont de l'Alamillo, commandés pour l'Exposition universelle de Séville (1987-1992) ;
  • le Campo Volantin Footbridge à Bilbao (1990-1997) ;
  • le pont Alameda et une station de métro à Valence (1991-95).

Calatrava inaugura l'antenne parisienne de son agence, en 1989, alors qu'il travaillait sur le projet de la gare de Lyon-Saint-Exupéry TGV (1989-94). Depuis mai 2004, l'agence de Paris est fermée après le licenciement de tous les collaborateurs. Il ouvre son troisième bureau, à Valence, en 1991 pour faciliter ses travaux sur un concours, celui de la Cité des Arts et des Sciences à Valence (en cours), un très grand projet de complexe culturel et d'intervention urbaine. Parmi les autres projets publics importants, de la fin des années 1980 au milieu des années 1990, on peut citer :

  • le BCE Place mall à Toronto (1987-1992) ;
  • la gare d'Orient à Lisbonne (1993-1998, commandée pour l'Expo '98) ;
  • et sa proposition retenue, mais le projet n'a pas été réalisé, pour la cathédrale Saint John the Divine à New York (1991),

Les expositions des œuvres de Calatrava commencent en 1985, avec la présentation de neuf de ses sculptures dans une galerie d'art de Zurich. Deux expositions ont marqué une nouvelle étape dans la reconnaissance de son activité artistique : une rétrospective à l'Institut royal des architectes britanniques (Royal Institute of British Architects), à Londres, en 1992, et l'exposition Structure and Expression au Museum of Modern Art de New York, en 1993. La dernière exposition comprenait l'installation dans le Sculpture Garden of Shadow Machine du musée d'une sculpture monumentale avec des « doigts » ondulants en béton. L'exposition la plus complète consacrée à son œuvre fut Santiago Calatrava : artiste, architecte, ingénieur, présentée au palais Strozzi à Florence, en Italie (2000-2001). Des expositions comparables furent montées en 2001 à Dallas, au Texas (à l'occasion de l'inauguration du nouveau Meadows Museum) et à Athènes, à la Galerie nationale, Musée Alexandro Soutzos.

L'artiste

Calatrava est aussi un artiste prolifique en tant que peintre, sculpteur, céramiste, ou encore concepteur de mobiles, revendiquant que l'architecture combine tous les arts. En 2003, le Metropolitan Museum of Art de New York tint une exposition de plusieurs de ses œuvres sous l'appellation Santiago Calatrava: Sculpture Into Architecture. D'autres expositions ont également été organisées en Allemagne, Angleterre, Espagne, et Italie. De mai à septembre 2010 est organisée une exposition au Grand Curtius de Liège en Belgique.

Principales œuvres

Ouvrages achevés

Parmi les projets les plus importants inaugurés figurent :

  • 1984 : le Jakem Steel Warehouse à Münchwilen en Suisse
  • 1987 : le théâtre de Tabourettli à Bâle en Suisse ;
  • 1987 : la passerelle Mataro à Créteil en France ;
  • 1988 : Lycée de Wohlen en Suisse ;
  • 1988 : le Barenmatte Community Center à Suhr en Suisse ;
  • 1989 : le Lucerne Station Hal à Lucerne en Suisse ;
  • 1989 : le pont du 9 Octobre à Valence en Espagne ;
  • 1990 : la gare de Zurich Stadelhofen en Suisse ;
  • 1992 : la cité de Charleroi-Nord
  • 1992 : le Canada Trust Tower à Toronto ;
  • 1992 : le Pont de l'Alamillo à Séville ;
  • 1992 : le Pont de Lusitanie à Mérida ;
  • 1992 : le Pont Bac de Roda à Barcelone ;
  • 1992 : la Tour de Télécommunications de Montjuic à Barcelone ;
  • 1992 : le pavillon du Koweït à l'exposition universelle à Séville ;
  • 1994 : la gare TGV Saint-Exupéry à Lyon (anciennement Satolas)
  • 1994 : l' Oberbaumbrücke à Berlin ;
  • 1994 : le Pont du Kronprinz à Berlin ;
  • 1995 : le Trinity Bridge à Salford ;
  • 1995 : l' Ernsting Warehouse à Coesfeld en Allemagne ;
  • 1995 : le pont Alameda à Valence ;
  • 1995 : la salle Bourse de Saint Georges à Alcoy en Espagne ;
  • 1995 : le pont d'Itsas Aurre à Ondarroa en Espagne ;
  • 1995 : le Service d'urgences à Saint-Gall en Suisse ;
  • 1996 : le Centre international de Foires et Congrès de Ténérife;
  • 1997 : le pont Zubizuri à Bilbao ;
  • 1998 : la Cité des arts et des sciences à Valence ;
    • 1998 : Hemisfèric
    • 2000 : musée des sciences Príncipe Felipe
    • 2000 : L'Umbracle
    • 2002 : L'Oceanogràfic
    • 2004 : le palais des Arts Reina Sofía ou opéra de Valence
    • 2008 : le Pont de l'Assut de l'Or
    • 2009 : Ágora
    • en projet : Las Torres Valencia, Castellón y Alicante
  • 1998 : la gare de l'orient à Lisbonne ;
  • 1998 : la passerelle Jorge-Manrique à Murcie en Espagne ;
  • 2000 : l'aéroport international de Bilbao ;
  • 2001 : le pont de l'Europe à Orléans en France (reliant les communes de Saint-Jean-de-la-Ruelle et Saint-Pryvé-Saint-Mesmin) ;
  • 2001 : la cave Bodegas d'Ysios upategia, Laguardia, Espagne ;
  • 2001 : ainsi que le premier bâtiment de Calatrava aux États-Unis, la célèbre extension du Milwaukee Art Museum.
  • 2001 : Le puente de la Mujer (pont de la Femme) à Puerto Madero, Buenos Aires.
  • 2002 : le Pont des Fleurs à Valence ;
  • 2003 : le pont James Joyce, Dublin, Irlande ;
  • 2003 : le pont Petach Tikvah, Tel Aviv, Israël ;
  • 2003 : Auditorium de Ténérife, Santa Cruz de Tenerife, Îles Canaries ;
  • 2004 : le pont Cadran Solaire, Redding, Californie ;
  • 2004 : le Complexe olympique d'Athènes (OAKA) ;
  • 2004 : l'opéra de Valence, le dernier bâtiment important dans la Cité des Arts et des Sciences ;
  • 2004 : les 3 ponts sur le canal de Haarlemmermeer (la Harpe, le Luth, le Cistre) aux Pays-Bas ;
  • 2004 : bibliothèque de l'université de Zurich ;
  • 2005 : le Turning Torso, à Malmö, en Suède. A reçu l'Emporis Skyscraper Award 2005.
  • 2005 : pont entre le Ovnat shopping Mall et le centre médical Rabin à Petah Tikva en Israël ;
  • 2007 : 3 ponts sur l'autoroute A1 et le Treno ad Alta Velocità en Reggio d'Émilie en Italie ;
  • 2008 : le Pont de Cordes pour le passage du tramway à l'entrée de Jérusalem ;
  • 2008 : le pont de la Constitution sur le Grand Canal de Venise (inauguré le 11 septembre 2008) ;.
  • 2009 : la gare TGV de Liège-Guillemins à Liège, en Belgique.
    • 2002 : pont de l'Observatoire
  • 2009 : le pont Samuel Beckett à Dublin ;
  • 2009 : l'Obélisque de la Caisse de Madrid à Madrid ;
  • 2011 : Le Palais des expositions et des congrès de Oviedo en Espagne
  • 2012 : le pont de la Paix à Calgary au Canada
  • 2013 : la gare TAV, Mediopadana, Reggio Emilia, Italie
  • 2015 : le Musée de Demain, à Rio de Janeiro au Brésil
  • 2016 : World Trade Center - Transportation Hub à New York

Récompenses et prix

Parmi les nombreux récompenses et prix attribués à Santiago Calatrava, on peut citer :

  • la médaille d'Officier de l'Ordre du Mérite wallon ;
  • la médaille d'or de l'Institute of Structural Engineers, Londres ;
  • le prix City of Toronto Urban Design Award ;
  • la nomination au titre de Global Leader for Tomorrow par le Forum économique mondial de Davos ;
  • la Creu de Sant Jordi, Barcelone ;
  • la Médaille d'or du mérite des beaux-arts par le Ministère de l'Éducation, de la Culture et des Sports en 1995 ;
  • Chevalier des Arts et des Lettres, Paris ;
  • le prix Algur H. Meadows Award for Excellence in the Arts (Meadows School of the Arts) ;
  • la médaille d'or du Circulo de Bellas Artes, Valence ;
  • le titre Best of 2001 décerné par le magazine Time pour l'extension du Milwaukee Art Museum ;
  • la médaille Sir Misha Black Medal, Royal College of Art, Londres ;
  • la médaille Leonardo da Vinci, Société pour la Formation des Ingénieurs ;
  • le prix Principe de Asturias Art Prize ;
  • la grande médaille d'or d'architecture de l’Académie d’architecture, Paris ;
  • les prix Silver Beam Award de l'Institut suédois de construction en acier et International llumination Design Award of Merit de l'Illuminating Engineering Society of North America pour l'éclairage intérieur de l'extension du Milwaukee Art Museum.

De plus, à ce jour, Santiago Calatrava a reçu douze titres de docteur honoris causa.

Controverses

Le travail de Calatrava est parfois durement critiqué. Ces critiques concernent principalement les budgets non respectés, corruption, les coûts d'entretien élevés et des carences structurelles et fonctionnelles graves.

Les projets les plus critiqués sont :

  • l'aéroport de Bilbao (avec une salle d'attente à l'air libre, sous un climat pour le moins pluvieux) ;
  • le pont blanc de Bilbao (très glissant chaque fois qu'il pleut) ;
  • le pont sur le Grand Canal de Venise ;
  • la station de métro de Ground Zero, le World Trade Center Transportation Hub, à New York (six ans de retard et budget doublé) ;
  • la Cité des arts et des sciences de Valence (gaspillage d'espace) ;
  • la gare de Mons (plusieurs années de retard et budget doublé) ;
  • le Palais des Congrès d'Oviedo. Santiago Calatrava est condamné en juin 2016 à verser une indemnité de 2,96 millions d'euros au promoteur Jovellanos XXI pour conduite négligente, à l'origine de dégâts engendrés par l’effondrement de gradins en 2006, faisant trois blessés.

Texte tiré de l'article Wikipédia "Santiago Calatrava Valls" et modifié le 22 juillet 2019 sous la license CC-BY-SA 3.0.

Publicité

Bibliographie

  1. Calatrava Valls, Santiago (2000): L'Hemisferic: Una ventana al mundo. L'Hemisferic: A window to the world. Dans: Informes de la Construcción, v. 52, n. 469-470 (décembre 2000).

    https://doi.org/10.3989/ic.2000.v52.i469-470.690

  2. Calatrava, Santiago / Reichlin, Bruno / Reinhard, Fabio (1985): Centro de distribución en D-coesfeld-lette (Suiza). Dans: Informes de la Construcción, v. 37, n. 376 (décembre 1985), pp. 21-23.

    https://doi.org/10.3989/ic.1985.v37.i376.1801

  3. Calatrava, Santiago / Datry, Jean-Bernard / Bourrat, Alexis (1999): Des bow-strings originaux. Pont Bach de Roda, passerelle Oudry-Mesly, pont Lusitania, pont Ondárroa, passerelle La Devesa, pont Alameda, passerelle piétonne Campo Volantin, pont de l'Europe. Dans: Bulletin annuel de l'AFGC, n. 1 ( 1999), pp. 59-61.
  4. Calatrava, Santiago: Most Alamillo a viadukt La Cartuja, Sevilla / Alamillo Bridge and La Cartuja Viaduct, Sevilla. Dans: zlatý rez, n. 16.
  5. Calatrava, Santiago: Most Alameda a stanice podzemní dráhy, Valencie / Alameda Bridge and Underground Station, Valencia. Dans: zlatý rez, n. 16.
Autres publications...

Publications pertinentes

Autres publications...
  • Informations
    sur cette fiche
  • Person-ID
    1000003
  • Publié(e) le:
    29.12.1998
  • Modifié(e) le:
    22.07.2014