0
  • DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Viaduc sur le río Virilla (RN 32)

Informations générales

Nom en langue locale: Viaducto sobre el río Virilla
Début des travaux: avril 2019
Achèvement: 2 septembre 2020

Type de construction

Situation de l'ouvrage

Lieu: ,
Adresse: Carretera Braulio Carrillo (Ruta Nacional 32)
A côté de: Viaduc sur le río Virilla (RN 32)
Coordonnées: 9° 58' 7.51" N    84° 4' 26.17" W
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Dimensions

longueur totale 285 m
longueurs des travées 77.15 m - 129.75 m - 78.10 m
hauteur au dessus de l'eau / fond de vallée 75 m
nombre de voies routières 3
tablier largeur 14.30 m
épaisseur du tablier 1.55 - 6.5 m
largeur de la voie piétonne 1.5 m

Matériaux

tablier béton précontraint
piles béton armé
culées béton armé

Nouveau viaduc de Virilla pour la Route 32 au Costa Rica

Le nouveau viaduc de Virilla a été construit par Grupo Puentes pour doubler la structure existante au-dessus de la rivière Virilla qui traverse la route nationale 32 "Carretera Braulio Carrillo" au Costa Rica, en un temps record de moins d'un an. Le viaduc enjambe une vallée à une hauteur maximale d'environ 75 mètres. Les pentes rocheuses abruptes rendent l'accès difficile. Un défi important lors de la construction de ce pont était le désir de minimiser l'effet sur l'environnement naturel pendant la construction du viaduc.

Ce pont a une longueur de 285 mètres entre les culées, avec un alignement droit en plan et une courbe de transition près de ses culées, et il est composé de trois travées avec des longueurs de 77,15 + 129,75 + 78,10 m dans l'axe de l'alignement. La section du tablier est de 14,30 mètres de large pour supporter trois voies de 3,60 m de large, deux accotements en dur de 0,50 m de large, un trottoir de 1,5 m de large et deux barrières de 0,5 m.

Les fondations des piliers et des culées consistent en des semelles directement fondées dans le substrat rocheux à différentes profondeurs. Les bases des piliers sont protégées par des structures de murs cylindriques sur le même type de fondation.

Le tablier est fixé sur les deux piles afin de fournir des points fixes pour les déplacements longitudinaux et transversaux et est simplement soutenu au niveau des culées. En raison de cette configuration, chaque pile a été conçue comme une paire de murs de 1,5 mètre d'épaisseur qui fournissent à la fois une connexion monolithique capable de résister aux forces sismiques élevées transférées par le tablier et la flexibilité requise pour réduire les réactions horizontales induites par les contraintes thermiques, ainsi que les contraintes de fluage et de rétraction. La construction des puits de piles a été réalisée à l'aide d'un coffrage grimpant avec une hauteur de montée comprise entre 4,5 et 7,3 mètres. L'expérience du personnel de construction et les moyens auxiliaires avancés pour construire les piles ont permis des taux de trois montées de coffrage toutes les deux semaines. 

Le tablier est constitué d'une section de poutre-caisson en béton précontraint érigée par la méthode du porte-à-faux équilibré à l'aide de quatre chariots de coffrage, à l'exception des deux courtes sections de tablier situées à chaque extrémité du pont, qui ont été coulées en place sur des coffrages. La profondeur du tablier varie de 6,5 m aux piliers à 2,6 mètres à mi-portée ainsi qu'à la culée 2, mais elle est réduite à 1,55 mètre à la culée 1 afin de permettre un dégagement suffisant pour traverser une rue existante. Les âmes de la section en caisson sont verticales et d'épaisseur variable. La largeur du fond de la section est de 7,60 mètres, avec une dalle de fond d'épaisseur variable. La section du tablier est complétée par deux ailes formant des porte-à-faux de 3,35 mètres.

La longueur typique des segments de tablier était de 5 m. En utilisant quatre chariots de coffrage simultanément, chaque porte-à-faux a été avancé d'un segment par semaine grâce à la mise en œuvre d'une procédure minutieuse de contrôle du nivellement, de la topographie et de la déflexion pendant l'exécution. Pour la fermeture du tablier, l'un des chariots a été démonté tandis que l'autre a été utilisé pour couler ce dernier segment. De manière générale, la construction du tablier a été organisée de manière à respecter l'environnement et à éviter l'occupation et la perturbation des zones naturelles et urbaines environnantes.

Intervenants

Maître d'ouvrage
Conception
Vérification
Construction en groupement
Direction de projet

Sites Internet pertinents

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20081753
  • Publié(e) le:
    28.09.2021
  • Modifié(e) le:
    28.09.2021