0
  • DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Ingénieur italien.

Informations biographiques

Nom: Riccardo Morandi
Né(e) le 1 septembre 1902 à , Roma, Latium, Italie, Europe
Décédé(e) le 25 décembre 1989 à , Roma, Latium, Italie, Europe
1927

Diplômé de la Sculoa di Applicazione per Ingegneri

1927 - 1930

Travaille dans la zone sismique désastré de Calabre où il complète sa formation;
conception d'églises

1931

Retour à Rome, fonde Studio Morandi

1933 - 1939

Travaille sur les salles de cinéma d'Augusto et de Giulio Cesare à Rome

1949

Brevète le Sistema Morandi

1959 - 1969

Professeur de formes et structures de ponts à la faculté d'architecture de Florence

1969 - 1972

Professeur de la construction de ponts à la faculté d'ingénierie de Rome

Ouvrages et projets

Biographie de Wikipédia

Riccardo Morandi, né le 1er septembre 1902 à Rome, mort le 25 décembre 1989 (à 87 ans) dans la même ville, est un ingénieur civil italien reconnu pour son utilisation du béton armé.

Parmi ses œuvres les plus connues : le pont du Général-Rafael-Urdaneta sur le lac Maracaibo, long de 8 km et regroupant sept ponts à haubans avec des piliers inhabituels, le pont Morandi à Gênes — victime d'un effondrement le 14 août 2018 — et la salle d'exposition automobile à Turin.

Biographie

Après l'obtention de son diplôme en 1927, Morandi a acquis une expérience en Calabre en travaillant le béton armé endommagé dans les zones de tremblement de terre. À son retour à Rome dans le but d'ouvrir son propre bureau, il a continué son exploration technique du béton armé précontraint et s'est lancé dans la conception d'une série de nouvelles structures et des ponts. De ses nombreuses œuvres ultérieures on remarquera son travail sur l'aéroport de Rome-Fiumicino, en 1970 et le pont Pumarejo à Barranquilla, en Colombie, en 1972.

Morandi a également été nommé professeur de conception de pont à l'université de Florence et à l'université de Rome.

Œuvres

Pont Paul Sauer (pont de la Storm's River, entre Port Elizabeth et Cape Town, en Afrique du Sud). Pont du Général-Rafael-Urdaneta (lac de Maracaibo, Venezuela). Pont du Wadi al-Kuf, en Libye.

Quelques autres œuvres clés :

  • Ponte Morandi, en Toscane, Italie, 1953-1955 ;
  • Pont Paul Sauer (en) (pont de la Storm's River), Afrique du Sud, 1954-1956 ;
  • Pont Amerigo-Vespucci, Florence, Italie, 1957 ;
  • Pont Bisantis (viaduc de la Fiumarella), Catanzaro, Italie, 1960 ;
  • Pont de Kinnaird (de), Colombie-Britannique, Canada, 1960 ;
  • Pont du Général-Rafael-Urdaneta sur le lac de Maracaibo, Venezuela, 1962. Le 6 avril 1964, une partie du pont s'effondre après qu'un pétrolier a percuté deux des piliers en V qui supportait les tabliers d’approche. L'ouvrage a été rouvert à la circulation 8 mois et 6 jours plus tard ;
  • Pont Morandi (viaduc du Polcevera), Gênes, Italie, 1963-1967, quatre travées à haubans (280 m au maximum), même modèle que le pont du Général-Rafael-Urdaneta. Une portion d'environ 200 m s'écroule le 14 août 2018, causant la mort de 43 personnes ;
  • Basilique-sanctuaire Madonna delle Lacrime (Syracuse), commencée en 1966;
  • Ponte Morandi, Viadotto Morandi sur la Rome-Fiumicino ;
  • Viaduc d'Akragas, Agrigente, Italie (Sicile) ; 1970, fermé depuis 2016 à cause des risques d'effondrement et pour des travaux de consolidation ;
  • Viaduc de Favazzina, Scilla en Calabre ; 1965-1966, pont à poutres autoroutier de l'autoroute A2 détruit en juillet 2015 suite à la construction d'un nouveau pont à haubans ;
  • Pont du Wadi al-Kuf, Libye, 1971, trois travées à haubans ; fermé en 2017 après la découverte de probables fissures ;
  • Pont Carpineto, Potenza, Italie, 1973, deux ponts parallèles de trois travées à haubans chacun ;
  • Pont Pumarejo, sur le Río Magdalena, Colombie, 1974.

Les ponts à haubans de Morandi sont caractérisés par un usage limité des haubans, souvent seulement au nombre de deux par portée, et par l'utilisation du béton précontraint plutôt que de câbles d'acier traditionnels. Bien que ces ponts soient impressionnants, ils sont moins économiques que les ponts avec haubans multiples et ont eu peu d'influence sur leurs utilisations par d'autres ingénieurs.

Texte tiré de l'article Wikipédia "Riccardo Morandi" et modifié le 22 juillet 2019 sous la license CC-BY-SA 3.0.

Bibliographie

  1. Morandi, Riccardo (1960): Centro experimental. Roma. Dans: Informes de la Construcción, v. 12, n. 120 (avril 1960), pp. 59-62.

    https://doi.org/10.3989/ic.1960.v12.i120.5198

  2. Morandi, Riccardo (1965): La central electronuclear de Garellano (Italia). Dans: Informes de la Construcción, v. 18, n. 175 (novembre 1965), pp. 73-79.

    https://doi.org/10.3989/ic.1965.v18.i175.4312

  3. Morandi, Riccardo (1961): The Bridge Spanning Lake Maracaibo. Dans: PCI Journal, v. 6, n. 2 (juin 1961), pp. 12-27.

    https://doi.org/10.15554/pcij.06011961.12.27

  4. Morandi, R. (1973): Construcción de puentes de hormigón pretensado, de gran luz, con tirantes homogeneizados. Dans: Hormigón y acero, v. 24, n. 109 (3e trimestre 1973), pp. 95-116.
  5. Morandi, Riccardo (1971): Centre de maintenance pour boeing 747 de l'Alitalia à l'aéroport de Rome-Fiumicino. Dans: La Technique des Travaux, v. 47, n. 7-8 (juillet 1971), pp. 231-240.
Autres publications...

Publications pertinentes

Autres publications...
  • Informations
    sur cette fiche
  • Person-ID
    1000027
  • Publié(e) le:
    02.01.1999
  • Modifié(e) le:
    22.07.2014