• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Informations générales

Début des travaux: 1879
Achèvement: 1883
Etat: en service

Type de construction

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Adresse: D1010
Franchit le/la:
  • Dordogne
Remplace: Pont suspendu de Cubzac (1836)
Coordonnées: 44° 57' 42.55" N    0° 27' 41.53" W
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Dimensions

longueur totale 1 545 m
longueurs des travées 6 × 72.80 m - 2 × 57.60 m
tablier épaisseur du tablier 6.70 m

Quantités

poids du fer 3 000 t

Matériaux

piles fer forgé
treillis fer forgé

Chronologie

26 août 1944

Trois travées et deux piles sont détruites coté cubzac produisant une brèche de 190m et endommageant la culée rive droite.

mars 1946

Début des travaux de reconstruction.

27 décembre 1947

Réouvert à la circulation.

1 février 1948

Inauguré le par Jules Moch ministre de l'interieur.

Extrait de la Wikipédia

Le Pont routier de Cubzac ou pont de Cubzac est un pont routier français situé en Gironde région Nouvelle-Aquitaine permettant à la route nationale 10 reliant Cubzac-les-Ponts à Saint-Vincent-de-Paul de franchir la Dordogne

Histoire

Ce pont routier, construit par Gustave Eiffel entre 1879 et 1883 (Émile Nouguier, ingénieur en chef) , a une longueur de 1 545 m, et une longueur de travées de 553 m. Il est divisé en 8 travées, dont 6 de 72,80 m et 2 de 57,60 m, haut de 33 m.

Le pont de Cubzac est construit, en remplacement, sur les bases de l’ancien pont suspendu qui avait été emporté par une tempête. Contrairement au précédent, celui-ci sera fixe à poutre droite métallique. Le nombre de piles et culées est porté à 9, pour supporter ces poutres. En imaginant ce pont, Gustave Eiffel innove à nouveau en combinant les procédés de lançage à partir des deux côtés et du porte-à-faux pour la partie centrale.

Sur une partie de la poutre du pont déjà construite par lançage, on accroche en porte-à-faux, par un boulonnage, les pièces en fer qui y font suite et, une fois qu'elles sont rivées, on s'en sert comme de nouveaux points d'appui pour boulonner les pièces suivantes. En cheminant ainsi de proche en proche, on arrive à monter complètement dans le vide les pièces successives sur la travée, jusqu'à ce que l'on soit arrivé à l'appui voisin où, à l'aide de vérins, on relève le pont de la quantité dont il s'était abaissé par la flexion.

Ce pont fut détruit pendant la Seconde Guerre mondiale puis rebâti en 1946-1947 par Jacques Eiffel, le petit-fils de Gustave Eiffel. Sa rampe d’accès est supportée par des arcades de pierre qui, vues de dessous, sont présentées comme lui donnant une allure de cathédrale gothique, alors qu'il s'agit de simples arches en plein cintre. Il est accessible depuis le port toute l’année gratuitement.

Le pont de Cubzac, appelé à tort "pont de Saint-André-de-Cubzac", se situe bien sur la commune de Cubzac-les-Ponts et non sur celle de Saint-André-de-Cubzac, chef-lieu du canton.

Les travaux de réhabilitation menés en 2016-2017 sont l'occasion de l’aménagement d’une passerelle cyclable en encorbellement sur l’ensemble des ouvrages.

Texte tiré de l'article Wikipédia "Pont routier de Cubzac" et modifié le 04 novembre 2020 sous la license CC-BY-SA 3.0.

Intervenants

Construction originale (1879-1883)
Ingénierie
Construction
Reconstruction (1946-1947)
Ingénierie
Construction
  • F. Renoux (assistant(e) à l'ingénieur en chef)
Construction métallique

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20002044
  • Publié(e) le:
    29.09.2001
  • Modifié(e) le:
    05.02.2016