0
  • DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Informations générales

Début des travaux: 1564
Achèvement: 1670
Etat: détruit (1871)

Type de construction

Fonction / utilisation: Palais

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Adresse: Avenue du Général-Lemonnier
Coordonnées: 48° 51' 44" N    2° 19' 53" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Pour l'instant aucune donnée technique est disponible.

Chronologie

1274 — et 1283

Les chartes mentionnent la «Terra Tegulariorum».

1373

Dans le censier de l'évêché, le lieu appelé Tuileries est le lieu où travaillent les tuiliers Guillaume et Clément de Moncy, Gilles de Macy, Perrenelle de Crépon, Jehan Mandolle, Jehan de Boneil le Vieil.
Cette activité va rester dans ce lieu jusqu'à la construction du château.

12 février 1518

Le roi François Ier [1494-roi en 1515-1547] acquiert la maison dite «des Tuileries» par échange, en faveur de sa mère Louise de Savoie [1476-1531] qui appréciait l'air pur de l'endroit, auprès de Nicolas de Neufville, seigneur de Villeroi.

1525

La maison est cédée par le roi en viager à Jean Tiercelin, maître d'hôtel du Dauphin.

30 juin 1559

Un tournoi est donné près du château des Tournelles à l'occasion du mariage de Marguerite de France, plus jeune fille du roi, avec Emmanuel Philibert duc de Savoie. Au cours du tournoi, le roi Henri II [1519-roi en 1547-1559] est grièvement blessé par Gabriel de Lorges, comte de Montmorency. Le roi meurt le 10 juillet 1559 après neuf jours d'agonie.
La reine Catherine de Médicis [1519-1589], fille de Laurent II de Médicis [1492-1519], duc d'Urbin, et de Madeleine de la Tour d'Auvergne [1495-1519], comtesse d'Auvergne et de duchesse d'Urbino après la mort de ses parents, mariée au futur roi Henri II en 1533, décide de quitter le château des Tournelles pour s'installer au Louvre avec son fils aîné François II [1544-roi en 1559-1560], puis son autre fils Charles IX [1550-roi en 1560-1574].

1563

Catherine de Médicis décide de confier la construction du palais des Tuileries à Philibert De L'Orme (ou Delorme) [1510-1570]. La reine Mère demande à Marie-Catherine de Pierrevive, «femme architecte», de superviser le projet. Marie-Catherine de Pierrevive était l'épouse d'Antonio Gondi, membre éminent de la colonie florentine à Lyon.
Antonio Gondi et son épouse avaient fait construire à Lyon en 1526 le Grand Perron et le Petit Perron. Ils avaient rencontré Catherine de Médicis et son mari au cours de leur passage à Lyon en 1533. On ne peut affirmer que le Grand Perron a été conçu par Philibert De L'Orme dont la première construction assurée est la galerie de l'hôtel Bullioud à Lyon faite en 1536 à son retour de son séjour à Rome de 1533 à 1536.
Philibert Delorme a été l'architecte d'Henri II (château de Saint-Maur, château d'Anet, château de Meudon).

1563 — 1568

La reine Mère décide d'acheter la maison et toutes les terres des Villeroi situées autour pour construire un château.
Cette terre située hors l'enceinte de Paris dite de Charles V [1338-roi en 1364-1380] construite de 1356 à 1383, est à la fois proche du Louvre mais suffisamment éloignée.

Remarques

Du palais des Tuileries brûlé au cours des combats de la Commune, il ne reste que les pavillons de Flore et de Marsan. Ces pavillons ont été reconstruits entre 1873 et 1875. Ils marquent maintenent l'extrémité occidentale du palais du Louvre. Les restes du palais des Tuileries ont été démontés en 1882-1883. On peut en voir des éléments dans plusieurs sites parisiens et en Corse (une partie des pierres du Palais des Tuileries ont été réutilisées dans la construction du château de la Punta, près d'Ajaccio, en Corse).

Intervenants

Architecture

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Chadych, Danielle / Leborgne, Dominique / Lebar, Jacques (1999): Atlas de Paris. Evolution d'un paysage urbain. Parigramme, Paris (France), pp. 50-51.
  • Daufresne, Jean-Claude (1987): Louvre & Tuileries. Architectures de papier. 1ère édition, Editions Mardaga, Wavre (Belgique), ISBN 978-2870092828, pp. 447.
  • Borrus, Kathy / Brockmann, Jorg / Driscoll, James / Canal, Denis-Armand / Vailhen, Nathalie (2005): Paris. Mille monuments. 1ère édition, Editions Mengès, Paris (France), pp. 30.
  • Pérouse de Montclos, Jean-Marie (2000): Philibert De l'Orme. Mengès, Paris (France), pp. 78-81, 233-237.
  • Barbiche, Bernard / de Dainville-Barbiche, Ségolène (1997): Sully. Fayard, Paris (France), ISBN 978-2-213-59829-1, pp. 294-299.
Autres publications...
  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20013507
  • Publié(e) le:
    26.09.2004
  • Modifié(e) le:
    29.07.2014