• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Reconstruction du pont de Terfens de l'autoroute de la vallée de l'Inn

La reconstruction du pont de Terfens sur la rivière Inn de l'autoroute A12 "Vallée de l'Inn" est actuellement l'un des plus grands chantiers de construction de ponts dans l'ouest de l'Autriche. Pour des raisons d'efficacité et de sécurité, le pont a été reconstruit depuis 2018 dans un calendrier serré de seulement trois ans. Cela signifie que les deux ponts mixtes acier-béton existants seront remplacés par deux nouvelles structures de ponts en béton précontraint.

Au cœur du Tyrol autrichien, l'autoroute Inntal, longue d'environ 153 km, serpente de la frontière germano-autrichienne à Kiefersfelden / Kufstein via Innsbruck jusqu'à Zams. Sur son parcours, il traverse la vallée de l'Inn, où se trouve ce pont, long de 235 m, à Terfens. Ce pont permet à environ 60 000 véhicules de traverser d'une rive à l'autre quotidiennement.

Construction par encorbellements successifs sur l'Inn

Le projet a été réalisé par encorbellement en utilisant des équipages mobiles. Avec ce procédé de construction de pont, la superstructure est mise en œuvre dans des sections relativement courtes basées sur le principe de la poutre d'équilibre en utilisant un équipage mobile frontal partant des piliers.

La région d'Innsbruck, et donc aussi le pont de Terfens, sont situés dans une zone sismique. Par conséquent, non seulement la structure du pont, mais aussi les équipages mobiles ont dû passer des calculs statiques sur les charges sismiques.

Les composants du système des équipages mobiles étaient rapidement disponibles. La première livraison du matériau a eu lieu en janvier 2019, le premier bétonnage deux mois plus tard.

En utilisant le dispositif en porte-à-faux, des sections de bétonnage de 5,70 m de long ont pu être réalisées. Cela a permis de réduire à seulement quatre phases de construction par partie de pont, un total de huit pendant le projet. La grande flexibilité et l'alignement simple du système a permis le bétonnage des segments respectifs en cycles hebdomadaires. De plus, l'hydraulique entièrement intégrée a facilité le réglage et la mesure du coffrage d'une section à l'autre.

Le mur de support longitudinal en porte-à-faux dans la zone de la culée, qui s'étendait du bord supérieur de la fondation au bord inférieur du porte-à-faux, nécessitait le réglage du surplomb des traverses dans la grille de plancher et un espacement des supports de seulement 50 cm.

Publicité

Références

Terfens, Tyrol, Autriche (2021)

  • Informations
    sur cette fiche
  • Product-ID
    7677
  • Publié(e) le:
    06.08.2020
  • Modifié(e) le:
    06.08.2020