• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Villa Savoye

Informations générales

Autre nom(s): Villa «les Heures Claires»
Début des travaux: 1929
Achèvement: 1931
Etat: en service

Type de construction

Structure: Charpente
Fonction / utilisation: usage d'origine:
Maison

Prix et distinctions

2016 partie d'un ensemble  

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Coordonnées: 48° 55' 27.84" N    2° 1' 41.99" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Pour l'instant aucune donnée technique est disponible.

Chronologie

1927

Restauration des peintures intérieures, de l'électricité et du parterre sud devant la villa par les architectes Bruno Chauffert-Yvart et Laurence Lazy.

1928

Pierre Savoye et son épouse choisissent Le Corbusier pour la construction de leur maison de week-end.
La construction dune «boîte sur pilotis» est acceptée par les propriétaires.

1929

Début de la construction.

1931

Les Savoye emménagent. Des travaux de reprise de l'étanchéité et du chauffage sont nécessaires.

1940 — 1945

La maison est occupée par les Allemands puis les Alliés. Elle est gravement endommagée.

1958

La ville de Poissy exproprie les Savoye pour construire un lycée.

1962

La ville cède la villa à l'État qui prend des mesures conservatoires.

1963

Début de la restauration générale de la villa par l'architecte Jean Dubuisson, puis Jean-Louis Véret de 1985 à 1992.

Remarques

Construite par Le Corbusier (Charles-Edouard Jeanneret-Gris) et son cousin Pierre Jeanneret pour Pierre Savoye et son épouse Eugénie.


Les cinq points de l'architecture moderne (1927):

Les pilotis« la maison sur pilotis! La maison s'enfonçait dans le sol: locaux obscurs et souvent humides. Le ciment armé nous donne les pilotis. La maison est en l'air, loin du sol: le jardin passe sous la maison, le jardin est aussi sur la maison, sur le toit. »
Les toits-jardins« le ciment armé est le nouveau moyen permettant la réalisation de la toiture homogène. Le béton armé se dilate fortement. La dilatation apporte la fissuration de l'ouvrage aux heures de brutal retrait. Au lieu de chercher à évacuer rapidement les eaux de pluie, s'efforcer au contraire à maintenir une humidité constante sur le béton de la terrasse et par là une température régulière sur le béton armé. Mesure particulière de protection: sable recouvert de dalles épaisses de ciment, à joints écartés; ces joints sont semés de gazon. »
Le plan libre« Jusqu'ici: murs portants; partant du sol, ils se superposent, constituant le rez-de-chaussée et les étages, jusqu'au combles. Le plan est esclave des murs portants. Le béton armé dans la maison apporte le plan libre ! Les étages ne se superposent plus par cloisonnements. Ils sont libres. »
Les fenêtres en longueur« La fenêtre est l'un des buts essentiels de la maison. Le progrès apporte une libération. Le ciment armé fait révolution dans l'histoire de la fenêtre. Les fenêtres peuvent courir d'un bord à l'autre de la façade. »
La façade libre« Les poteaux en retrait des façades, à l'intérieur de la maison. Le plancher se poursuit en porte-à-faux. Les façades ne sont plus que des membranes légères de murs isolants ou de fenêtres. La façade est libre; les fenêtres, sans être interrompues, peuvent courir d'un bord à l'autre de la façade. »

Publicité

Intervenants

Architecture

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

Autres publications...
  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20004719
  • Publié(e) le:
    03.09.2002
  • Modifié(e) le:
    21.08.2015