• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Tour Tapiau

Informations générales

Achèvement: 1936
Etat: démoli (1988)

Type de construction

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Adresse: Rue des Arcs St. Cyprien

Informations techniques

Dimensions

hauteur 36 m

Matériaux

treillis béton armé

Remarques

Cette tour servait à la fabrication du plomb de chasse par gavité, méthode très anciennement connue. Le logement au sommet, abritait un grand creuset chauffé au gaz, dans lequel s'opérait la fusion du plomb, alimenté en lingot par l'ascensur-élévateur. A la base du creuset se trouvait un robinet qui ouvert déversait le plomb fondu dans une passoire, dont les orifices de cette dernière correspondait au diamètre et partant numéro du plomb à obtenir; Chaque passoire correspondait donc à un diàmètre donné. Ces diamètres allaient de 1mm (n°12) à 10mm (chevrotine). Par ce passage le jet de plomb se transformait en autant de gouttes et par une goulotte tombait dans un bac emplie d'eau, qui à la fois amortissait sa chute, empêchait son écrasement et lui conservait sa forme sphérique; cette dernière lui étant donné d'autant mieux que la hauteur de chute était grande. De plus pour favoriser celà, une petite quantité d'arsenic était adjointe au bain de plomb. Tapiau, (B. Tapiau et Fils) étant le nom du fabricant, par ailleurs un ferrailleur en gros, devenu Sté. Française des Ferrailles, puis Sudfer, puis Novafer. Avant 1936, cette fabrication se faisait dans le clocher de l'ancienne église des Cordeliers, d'où la marque de fabrique de ce plomb: Plomb des Cordeliers. Durant la dernière guerre, de par sa hauteur la tour fût un des trois points de vigie de la ville, signalant l'arrivée des escadrilles de bombardiers. Cette tour sera jetée bas en 1988, à la vente du site. Depuis quelques années auparavant elle n'était plus utilisée.

Tout cet ensemble industriel, qui était devenu la Sté. Novafer, récupérateur en gros, de fers et métaux, sera démolie, y compris la tour, à la fin des années 1980. L'adresse en était: 10 rue des Arcs St. Cyprien, angle Bvd. Déodatde Séverac. L'emplacement est depuis occupé par des immeubles.

Publicité

Intervenants

Pour l'instant aucune information est disponible à propos des participants (personnes ou entreprises) dans ce projet.

Sites Internet pertinents

Aucun lien pertinent n'a été répertorié pour l'instant.

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20020131
  • Création
    20.03.2006
  • Modification
    04.02.2020