• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Église Saint-Etienne de Vignory

Informations générales

Début des travaux: 1032
Achèvement: 1057
Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: Église
Matériau: Structure en maçonnerie
Style architectural: Préroman

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Coordonnées: 48° 16' 39.41" N    5° 6' 17.90" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Dimensions

longueur hors œuvre 49.80 m
chapelle largeur 3.10 m
longueur 2.60 m
chevet longueur à l'intérieur 10.60 m
largeur dans l'œuvre 14.30 m
choeur largeur 15.70 m
longueur 9 m
déambulatoire largeur 2.90 m
nef longueur 29.80 m
largeur du vaisseau central 6.80 m
largeur totale 15.30 m
largeur totale du bas-côté Nord 3.50 m
largeur totale du bas-côté Sud 3.40 m

Chronologie

9ème siècle

Léglise est donnée par Charlemagne à labbaye de Luxeuil. Il ne reste aucun vestige de cette église

1032

Gui, sire de Vignory, crée près de son château un collège de chanoines et entreprend dédifier une église à leur intention. Cette église correspondrait aux deux travées du chœur et aux quatre travées adjacentes de la nef. Elle reprend la tradition des basiliques du haut Moyen Âge mais elle expérimente lélévation à trois niveaux avec un étage de claires-voies. La sculpture commence à apparaître sur les chapiteaux.

1051
- 1057

Léglise est reprise aux chanoines par Robert de Vignory, fils de Guy. Léglise «nouvellement construite» est donnée aux moines de labbaye Saint-Bénigne de Dijon.
Cette partie nouvellement construite prend labside avec déambulatoire et trois chapelles rayonnantes.
Cette disposition est un des plus anciens témoignages encore entièrement conservé. Elle est dédicacée sous le vocable de Saint-Étienne par Hardouin, évêque de Langres.

12ème siècle

Clocher sur la deuxième travée du bas-côté Nord du chœur.

15ème siècle

Cinq chapelles construites contre le bas-côté Sud de la nef.

1843

Visite de Prosper Mérimée. Léglise lui paraissant du plus haut intérêt obtient des crédits importants pour la restaurer.

1844
- 1860

Emile Boeswilwald est architecte. Il entreprend la restauration de léglise. Il reconstruit le porche dentrée et les deux premières travées de la nef.

Publicité

Intervenants

Pour l'instant aucune information est disponible à propos des participants (personnes ou entreprises) dans ce projet.

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Collin, Hubert / Hubert, Marie Clothilde / Marsat, André / Prache, Anne / Ronot, Henri (1981): Champagne romane. Editions Zodiaque, Saint-Léger-Vauban (France), pp. 299-348.
  • Pérouse de Montclos, Jean-Marie (1995): Le guide du Patrimoine: Champagne-Ardenne. Hachette, Paris (France), pp. 393-396.
  • Grodecki, Louis / Mütherich, Florentine / Taralon, Jean / Wormald, Francis (1973): Le siècle de l'an Mil. Galimard. L'Univers des Formes, Paris (France), pp. 37.
  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20009147
  • Création
    22.04.2003
  • Modification
    16.05.2019