0
  • DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Informations générales

Début des travaux: 1538
Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: Château
usage actuel:
Musée
Matériau: Structure en maçonnerie

Prix et distinctions

2007 classement  

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Coordonnées: 49° 1' 2.24" N    2° 22' 42.22" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Pour l'instant aucune donnée technique est disponible.

Chronologie

ca. 1538 — 1545

Construction des quatre pavillons d'angle, d'aile gauche et l'aile centrale par Pierre Tâcheron.

1542 — 1544

Vitraux de la galerie de Psyché se trouvant au premier étage du corps central.

1545 — 1549

Pour mettre au goût de la seconde Renaissance le château en cours de construction, le connétable Anne de Montmorency demande à Jean Goujon de diriger le chantier pour introduire le style «antique» (en 1547 Jean Goujon est désigné comme architecte du connétable de Montmorency).
Il dirige le chantier du château jusqu'à ce qu'il soit appelé par Pierre Lescot sur le chantier du palais du Louvre.
Jean Goujon donne les dessins des lucarnes de l'aile d'entrée et de l'aile de droite et le décor de la chapelle.

1546

Construction de l'aile d'entrée Jean Goujon prévoit une galerie éclairée par des fenêtres passantes au-dessus du mur de clôture avec un toit à double pente. Il dresse un avant-corps à l'extérieur à trois niveaux comprenant:

  • un porche d'entrée,
  • une loggia,
  • une niche dans laquelle est placée la statue équestre du connétable pour laquelle il reprend le projet de Léonard de Vinci pour le monument de Trivulce.

1550 — 1555

Construction de l'aile de droite. Au départ de Jean Goujon sur le chantier du Louvre, Jean Bullant devient l'architecte du Connétable.
Pour donner plus de solennité à l'escalier donnant accès à l'appartement du roi, il construit un avant-corps extérieur pour permettre la réalisation d'un repos de l'escalier à mi-étage.

ca. 1555

Construction des avant-corps côté cour des ailes de gauche et de droite par Jean Bullant. Au fond de la cour il signale le passage central par un petit portique.
L'avant-corps gauche semble avoir été conçu pour recevoir les deux Esclaves de Michel-Ange (aujourd'hui au Louvre). C'est la première utilisation de l'ordre colossal dans l'architecture française. Cet ordre avait été utilisé pour la première fois par Michel-Ange au palais du Capitole à Rome.

1787

Démolition de l'aile d'entrée

après 1805

Le château est attribué par Napoléon Ier à l'ordre de la Légion d'honneur. L'aile d'entrée est reconstruite.

1969

Le château devient musée de la Renaissance.

Remarques

Maître d'ouvrage: le connétable Anne de Montmorency (1493 - 1567)

Le plan d'origine d'Écouen reprend celui du château de Bury près de Blois:

  • quatre tours d'angles remplacés à Écouen par quatre pavillons,
  • trois corps de bâtiments semblables en équerre dont un contient une galerie:
    • à Écouen, la particularité c'est que la galerie se trouve au premier étage dans le bâtiment central, les appartements sont disposés dans les ailes qui comportent chacune un grand escalier. Ce plan novateur sera repris peu après à Non Such en Angleterre et plus tard à Versailles. Au rez-de-chaussée sont placées six chambres ouvrant sur la cour, trois de chaque côté d'un passage donnant sur la terrasse.
    • l'aile de gauche est dans un premier temps celle des appartements du Connétable située au premier étage dans la partie proche de la chapelle qui occupe le pavillon situé à gauche de l'entrée.
    • l'aile de droite est celle des appartements du roi
    une aile d'entrée plus basse.
Une autre particularité du château vient de la construction du château une terrasse entre le château et les fossés. Ce plan est probablement une reprise de celui de Chambord mais en donnant un tracé bastionné pour rappeler la fonction militaire du connétable.

Le premier Écouen est très austère. À partir de 1546, le connétable Anne de Montmorency fera appel à Jean Goujon puis Jean Bullant pour introduire le style « antique » de la seconde Renaissance.

Intervenants

Architecture

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

Autres publications...
  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20009743
  • Publié(e) le:
    30.07.2003
  • Modifié(e) le:
    24.08.2022