• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Informations générales

Début des travaux: 1940
Achèvement: 1950
Etat: en service

Type de construction

Structure: Tunnel
Fonction / utilisation: Tunnel routier

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
, , ,
En dessous de:
  • East River
Coordonnées: 40° 41' 47" N    74° 0' 50" W
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Dimensions

longueur du tunnel 2 779 m

Matériaux

tunnel anneaux en fonte avec revêtement en béton

Chronologie

1946

Ralph Smillie remplace Ole Singstad comme ingénieur-en-chef.

Extrait de la Wikipédia

Le Brooklyn–Battery Tunnel, connu officiellement comme le Hugh L. Carey Tunnel, est une route à péage de la ville de New York qui passe sous l'East River près de son embouchure, en reliant l'arrondissement de Brooklyn (sur Long Island) à celui de Manhattan. Ce tunnel passe pratiquement sous Governors Island, mais donne pas d'accès pour les véhicules à cette île . Il est constitué d'un double tube, donnant le passage à 4 voies routières et mesure 9,117 feet (2 779 m) pour sa longueur sous l'eau constituant le plus long tunnel continu sous l'eau pour des véhicules automobiles d'Amérique du Nord. Il fut ouvert au trafic routier en 1950. Il donne passage à la route (I-478), autrefois la route 27A . Le tunnel fut officiellement dénommé du nom de l'ancien gouverneur de New York : Hugh Carey en décembre 2010.

Description

Le tunnel s'étend de Battery Park à la pointe sud de Manhattan, jusqu'au quartier de Red Hook à Brooklyn. Le terme Battery contenu dans le nom du tunnel fait référence à la pointe la plus au sud de Manhattan, qui est le siège d'une batterie d'artillerie durant les premiers temps de la ville de New York.

Le tunnel est la propriété de la ville de New York et est géré par le MTA Bridges and Tunnels, une entité faisant partie de la Metropolitan Transportation Authority.

Il possède quatre tours de ventilation : deux à Manhattan, une à Brooklyn, et une autre sur Governors Island qui sont capables de renouveler complètement l'air dans le tunnel toutes les 90 secondes.

Le tunnel est traversé par 26 lignes express de bus, qui relient l'arrondissement de Manhattan à celui de Brooklyn ou Staten Island.

Historique

La construction commença le 28 octobre 1940 par la " New York City Tunnel Authority" , par une cérémonie en présence du président des États-Unis Franklin D. Roosevelt,,. Une grande partie de la Little Syria, Manhattan (en), un quartier essentiellement chrétien syrien et libanais centré autour de Washington Street (Manhattan), qui fut rasé pour créer la rampe d'entrée du tunnel. Les magasins et les résidences de Little Syria furent transférer sur Atlantic Avenue à Brooklyn. Le tunnel fut conçu par Ole Singstad et partiellement terminé quand survint la Deuxième Guerre mondiale qui entraina une pause dans sa construction. Après la guerre, le Triborough Bridge Authority (en) fut fusionné avec la direction du Tunnel Authority, pour constituer le Triborough Bridge and Tunnel Authority (TBTA) (devenu par la suite le MTA Bridges and Tunnels) qui reprit le projet. Le directeur du TBTA Robert Moses dirigea les travaux de finition du tunnel avec différentes méthodes de décoration des murs du tunnel. Ceci entraîna des infiltrations et selon Robert Caro, le TBTA traita les infiltrations en utilisant un procédé pratiquement identique à celui de Ole Singstad. Le tunnel fut ouvert au trafic le 25 mai 1950.

Texte tiré de l'article Wikipédia "Brooklyn Battery Tunnel" et modifié le 22 juillet 2019 sous la license CC-BY-SA 3.0.

Intervenants

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20000831
  • Publié(e) le:
    24.06.2000
  • Modifié(e) le:
    10.10.2019