• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Bâtiment Europa - Siège du Conseil européen

Informations générales

Autre nom(s): Résidence Palace
Début des travaux: janvier 2008
Achèvement: janvier 2017
Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: Bâtiment institutionnel et administratif
Style architectural: Postmoderne

Situation de l'ouvrage

Lieu: , ,
Adresse: Rue de la Loi / Wetstraat 155
Coordonnées: 50° 50' 33.00" N    4° 22' 50.99" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Dimensions

surface 27 163 m²
superficie totale brute 53 815 m²
nombres de places de parking 145

Architecture

Le Conseil de l’Union européenne était à l’étroit dans son bâtiment Justus Lipsius, suite à l’élargissement de l’Union Européenne en 2004. L’adoption du Traité de Nice par lequel il avait été décidé que dorénavant toutes les sessions du Conseil de l'EU sont tenues à Bruxelles créa aussi d’autres besoins immobiliers. Afin de répondre à ces besoins, l’Etat belge proposa au Conseil de lui céder le bloc A de l’ensemble immobilier « Résidence Palace » pour en faire le futur siège du Conseil européen et du Conseil de l'Union Européenne, une fois ce bâtiment rénové et adapté aux besoins de ses futurs occupants.

Le Résidence Palace a donc dû être aménagé pour permettre d’y accueillir les sessions du Conseil européen (qui ont lieu quatre fois par an) et celles du Conseil de l’Union européenne (qui ont lieu deux fois par semaine), ainsi que d’autres conférences importantes. Ce bâtiment devait aussi comprendre des locaux pour la Présidence et d’autres dirigeants de haut niveau, des locaux pour les délégations des états membres et le Secrétariat général du Conseil, de même que pour les représentants de la presse internationale.

Dans cette perspective, le Conseil de l’Union européenne lança, le 4 août 2004, un concours européen d’architecture et de projet et sélectionna en janvier 2005, en concertation avec la Régie des Bâtiments de l’Etat belge, 25 équipes d’auteurs de projet. La deuxième étape du concours eu lieu entre juin et septembre 2005 avec les 6 équipes finalistes. L’équipe d’architectes et d’ingénieurs Philippe Samyn and Partners (mandataire et auteur de projet principal), avec Studio Valle Progettazioni et Buro Happold est désignée lauréate le 2 septembre 2005.

Le Résidence Palace fut construit entre 1922 et 1927 à l’initiative du financier Lucien Kaisin sur la base des plans de l’architecte Suisse Michel Polak et représenta une tentative de logement collectif, sous forme d’appartements hôteliers de haut standing, près du centre ville. Après un court succès commercial, le bâtiment de style Art-Déco fut transformé, après la seconde guerre mondiale en bureaux par les services de l’Etat belge.

Une extension avec une nouvelle façade est construite dans les années 1960, à l’arrière du bâtiment d’origine du côté de la rue de la Loi, et une partie du bâtiment est démolie à la fin des années 80 pour laisser place à la construction du bâtiment Justus Lipsius, siège précédent du Conseil. Les façades d’origine ainsi que les halls et couloirs du rez de chaussée font aujourd’hui partie du patrimoine classé.

En respect des réglementations d’urbanisme, le bâtiment fut agrandi par le côté Nord-Est avec deux nouvelles façades pour transformer le « L » de sa forme présente en « cube ». L’espace extérieur, ainsi converti en atrium à l’abri de la poussière urbaine, accueille l’entrée principale ainsi que le nouveau volume en forme de lanterne abritant les salles de conférences.

La forme de ce volume suit la surface minimale requise de chaque salle de conférences ou autre : de la salle de presse au niveau +1, à la plus petite salle à manger pour 50 personnes au niveau +11 en passant par les salles de réunion aux niveaux +3, +5 (la plus grande pour 250 personnes) et +7, ainsi que la grande salle à manger pour des repas officiels au niveau +9. Chaque étage de ce volume a un plan elliptique de dimensions différentes mais avec le même centre et le même axe principal. La structure de cet objet est rigoureusement symétrique même si elle n’en a pas l’air.

La face extérieure de la nouvelle double façade, composée d’un ensemble de vieux châssis en bois avec vitrage cristal (en provenance de différents pays européens), assure un tampon acoustique vis à vis du bruit de la circulation sur la rue de la Loi et fournit une première isolation thermique pour l’espace intérieur et tempéré de l’atrium. En effet, encouragé par l’évolution des recommandations Européennes en matière d’énergie, les performances énergétiques d’un grand nombre de fenêtres de bâtiments anciens à travers l’Europe seront améliorées dans les années à venir. En conséquence, des millions de bons vieux châssis en bois seront remplacés par des nouveaux, plus isolants, à double vitrage. Une partie de ces châssis a donc été restaurée et réutilisée dans le cadre du projet, participant ainsi au développement durable. Dans ce contexte, la nouvelle façade représente une déclaration à la fois pratique et philosophique pour la réutilisation de ces éléments traditionnels de construction qui expriment la diversité culturelle de la Communauté Européenne.

Le Conseil a par ailleurs souhaité que ce bâtiment soit, de tous les points de vue, un exemple en matière de développement durable. Ce souhait se traduit dans de nombreux aspects de la conception architecturale et technique, dont est notamment visible une “ombrelle” de panneaux photovoltaïques pour la production d’électricité qui coiffe toutes les toitures du futur bâtiment : parties historiques et nouvelles, et qui symbolise ainsi également le lien entre le passé et le futur.

Publicité

Intervenants

Reconfiguration (2008-2017)
Maître d'oeuvre
Mandataire et auteur de projet principal
Conception
Architecture
Conception structurale
Études techniques (structure)
Vérification
Construction en groupement
Construction métallique
Construction en béton
Construction façade
Ascenseurs
Génie mécanique & électrotechnique

Sites Internet pertinents

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20072791
  • Création
    31.03.2017
  • Modification
    25.07.2018