0
  • DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Informations générales

Achèvement: 10 août 2013
Etat: en service

Type de construction

Prix et distinctions

2015 soumission  

Situation de l'ouvrage

Lieu: , ,
Fait partie de:
Coordonnées: 53° 32' 21.50" N    10° 0' 28.73" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Dimensions

longueur totale 166.11 m
longueurs des travées 44.06 m - 77.99 m (= 19.80 m + 38.39 m + 19.80 m) - 44.05 m
longueur de la section mobile 38.39 m

Quantités

acier de construction 2 150 t

Coût

coût de construction ca. Euro 19 000 000

Matériaux

tablier acier
piles acier
fondations béton armé
culées béton armé

Études de cas et produits appliqués

LASTO®BLOCK – appuis en élastomère

LASTO®BLOCK – appuis en élastomère

Les appuis en élastomère mageba selon la norme EN1337 sont couramment utilisés pour la construction de ponts et autres ouvrages de génie civil.

[plus]
RESTON®SPHERICAL – appuis sphériques

RESTON®SPHERICAL – appuis sphériques

Les appuis à embase sphérique sont particulièrement adaptés aux ponts subissant de grandes torsions et les ponts situés dans des régions très froides (température minimale en dessous de -25°C).

[plus]

Baakenhafenbrücke, Hambourg

La mission du maître d'ouvrage

La société HafenCity Hamburg GmbH a fixé des objectifs techniques et esthétiques élevés pour le nouveau pont Baakenhafenbrücke dans le cadre d'un concours interdisciplinaire sur les ponts. L'ouvrage devait poser de nouveaux jalons en termes d'utilisation et de durabilité. Il s'agissait de concevoir un pont sur l'eau en centre-ville qui allie ces exigences complexes à des solutions innovantes. L'utilisation du pont du port de Baakenhafen sera marquée par le fait qu'en plus des deux, et plus tard en option, trois voies de circulation, la très populaire piste cyclable de l'Elbe y passera également à l'avenir. Les nombreuses manifestations organisées dans la HafenCity laissent en outre présager une forte fréquentation des piétons. Il était également important de trouver une bonne solution pour le passage sous le pont.

Car des deux côtés du Baakenhafen se trouvent des promenades sur les berges qui jouent un rôle particulier dans la HafenCity en tant qu'espaces publics de mouvement et de loisirs. Il est possible de parcourir environ 10 km de promenades sans devoir traverser une route, et le pont du Baakenhafen ne devait pas faire exception à la règle. Une autre tâche consistait à maintenir l'accès au bassin portuaire, même pour les grands bateaux, et à garantir une utilisation flexible des plans d'eau. Pour ce faire, un élément de 30 mètres de large a été prévu dans la construction du pont, qui peut être soulevé en cas de besoin pour permettre à un plus grand bateau, comme par exemple un bateau-musée, d'être amarré de manière permanente dans le port de Baaken. Un nouveau système d'évaluation de la durabilité développé en collaboration avec l'université technique de Darmstadt a déjà été intégré dans le concours et a constitué un élément important de la phase de planification et de réalisation. La note cible „bien&ldquo ; devait être atteinte au minimum.

Description de la construction principale

Le projet de Wilkinson Eyre Architects et BuroHappold Engineering convainc par une approche à la fois pragmatique et élégante, qui tient compte des conditions locales et permet de ressentir les lignes de flux de forces de l'ouvrage dans une forme incurvée. L'idée de base est celle d'un pont en acier semi-intégral à angle oblique, composé de trois sections. Les travées d'extrémité dépassent les piles centrales dissoutes dans deux piliers en double V et supportent la partie excavée de la travée centrale (poutre articulée Gerber). Les doubles piliers en V forment deux structures porteuses de cadre grâce aux liaisons sans appui avec les poutres principales. Sur les culées, les segments extérieurs reposent sur deux appuis en élastomère coulissant horizontalement. La partie excavée repose sur les cantilevers et repose sur des appuis à calotte. La superstructure en acier se compose respectivement de deux poutres caisson creuses soudées de manière étanche à l'air. Les poutres principales sont reliées à des poutres transversales ouvertes en encorbellement qui supportent le tablier orthotrope et les trottoirs. L'impression d'ensemble développe une construction esthétiquement courbe, dont les proportions élégantes sont bien harmonisées.

Le choix des matériaux de construction

Les piliers en double V et la superstructure du pont en acier, d'un poids total d'environ 2.500 tonnes, ont été fabriqués en seulement huit mois. Cela s'est fait presque entièrement en usine et à l'abri des intempéries, ce qui a permis d'obtenir une qualité particulière. Après le montage des piles, les superstructures ont été livrées en trois parties complètes sur des pontons par voie maritime depuis la Belgique via la mer du Nord et montées en seulement trois jours. La superstructure et l'infrastructure forment une unité très esthétique et ne nécessitent aucun entretien. L'élégante superstructure en acier est soutenue par une infrastructure robuste. Les piliers en double V s'encastrent dans deux jetées d'environ 500m³ ; de béton, qui transmettent leurs charges au sous-sol par l'intermédiaire de grands pieux forés de 35m de long.

Pour un pont qui doit résister à des charges de trafic élevées, chaque élément doit répondre à des exigences de robustesse, de fonctionnalité et de qualité. Mais le pont du Baakenhafen présente en outre des qualités particulières en termes d'esthétique et d'atmosphère. Une attention particulière a été portée aux éléments qui invitent les piétons à s'attarder. L'élégante balustrade en acier inoxydable est un exemple de la grande qualité du design. Elle accentue le mouvement ondulatoire de l'ensemble du pont. Tout comme le parapet sculptural, les bancs en bois et les gradins sont intégrés avec précaution dans la forme globale du pont du port de Baaken.

Explication de la conception

Le pont Baakenhafenbrücke permet aux voitures et aux cyclistes de traverser rapidement, tout en offrant une vue magnifique et une qualité de séjour „sur l'eau&ldquo ; notamment pour les piétons. La forme légèrement fluide enjambe le port de Baaken avec un geste élégant.

Les chemins piétonniers forment des élargissements des deux côtés du pont et suivent les lignes de flux de forces statiques ondulées sur toute la longueur du pont. En coupe transversale, ils sont disposés de manière à ce que leurs hauteurs se reflètent mutuellement : Une surface élevée d'un côté correspond à une surface basse de l'autre. Il en résulte des expériences spatiales captivantes avec des vues sublimes qui s'étendent du terminal de croisière situé à l'ouest jusqu'à la rive opposée de l'Elbe, en passant par la Norderelbe, et une proximité intense avec l'eau. Ces belvédères volontairement décélérés confèrent, grâce aux poutres principales surélevées, une qualité de séjour protégée qui invite à la détente.

Une performance d'ingénierie particulière

Sous le pont, les barques typiques du port de Hambourg peuvent entrer sans encombre dans l'ancien bassin portuaire. Pour que le pont ne devienne pas une barrière et que les grands bateaux-musées puissent également s'y amarrer, il existe l'élément de relevage : un ponton soulève alors le segment central de la construction en porte-à-faux avec la force de la marée.

Il n'existe pas encore en Allemagne d'évaluation objective et unifiée de la durabilité des ouvrages d'art. Le pont du port de Baaken, l'un des cinq projets pilotes, a contribué au développement d'un nouveau système d'évaluation. Il s'agit du premier pont en Allemagne pour lequel le système d'évaluation de la durabilité a été intégré dès le concours et a constitué un élément important de la phase de planification et de réalisation.

Quels sont les effets positifs de cette prestation d'ingénierie particulière?

Dans les moindres détails, l'exigence élevée de la HafenCity Hamburg GmbH a ouvert de nouvelles voies et favorisé de manière exemplaire les qualités d'utilisation et de durabilité du pont du port de Baaken. Des solutions innovantes et pratiques ont vu le jour, notamment en ce qui concerne les exigences de durabilité. Ainsi, la liaison des piliers en V avec la superstructure ne comporte pas d'appuis „au-dessus de l'eau&ldquo ; et pour l'entretien de l'ensemble de l'éclairage, personne ne doit plus „passer sous le pont&ldquo ;. Toutes les opérations de maintenance sont effectuées depuis le pont. L'idée simple d'incliner les brides inférieures des traverses à moins de 45 degrés est une protection efficace contre la pollution par les oiseaux. Le drainage intégré dans les bordures évite que la construction ne soit traversée par des tuyaux d'évacuation. Le fait que la partie centrale du pont puisse être creusée par la force de la marée représente une étape entièrement nouvelle dans la réalisation d'un passage maritime, qui permet de réduire les coûts et d'utiliser les ressources naturelles.

Comme l'a montré le système d'évaluation, la qualité de durabilité du pont du port de Baaken a non seulement pu être maintenue, mais aussi améliorée entre le concours et l'achèvement. Elle a même atteint l'évaluation „très bien&ldquo ;. Les expériences positives de la certification de durabilité dans le projet du pont du port de Baaken contribueront à améliorer de manière décisive la qualité des ouvrages d'art tout au long de leur cycle de vie.

Rapport explicatif de Wilkinson Eyre Architects / Happold Ingenieurbüro GmbH pour la soumission au Ulrich Finsterwalder Ingenieurbaupreis 2015

Intervenants

Architecture
Études techniques (structure)
Construction en groupement
Construction métallique
Appareils d'appuis
Joints de chaussées

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20065639
  • Publié(e) le:
    10.08.2013
  • Modifié(e) le:
    18.01.2020