0
  • DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Informations générales

Début des travaux: 1383
Achèvement: 1402
Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: Église
Style architectural: Gothique flamboyant

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Adresse: Rue Jean-Henri Fabre
Coordonnées: 43° 56' 41.84" N    4° 48' 21.74" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Pour l'instant aucune donnée technique est disponible.

Chronologie

1348

Sur le site de l'actuel temple s'élevait le palais des rois de Majorque qu'occupait la reine Jeanne 1ère d'Anjou, reine de Naples et comtesse de Provence. Dans ce palais est signé le 9 juin 1348 l'acte de vente d'Avignon au pape Clément VI [1291-1352, élu pape en 1342].

mars 1363

Le pape Urbain V [1310-1370, élu pape en 1362] offre le palais des rois de Majorque aux bénédictins de Cluny pour compenser l'annexion de leur prieuré Notre-Dame-de-Belvédère pour permettre la construction du Palais des papes de Pont-de-Sorgues.

1369

Le cardinal Androin de la Roche, abbé de Cluny, après s'être installé dans le palais et l'avoir agrandi, en fait don à l'ordre de Cluny à la condition d'y entretenir 24 moines dont la moitié doivent être des étudiants.

1378

Le cardinal Pierre de Cros y fonde un prieuré-collège sous le vocable de Saint-Martial.

1383 — 1388

Le cardinal Pierre de Cros entreprend la construction de l'église et de son clocher qui seront terminés après sa mort et aux frais de sa succession.

1402

Fin de la construction de l'église qui a été agrandie d'une travée par ordre du cardinal Jean de Lagrange, ancien évêque d'Amiens et conseiller du roi de France Charles V. Il fait allonger l'abside pour y faire placer son tombeau. Celui-ci sera terminé quelques années plus tard. Ce qu'il reste de ce monument se trouve maintenant au musée du Petit Palais.

1700

L'architecte Pierre II Mignard reconstruit le grand portail et les bâtiments conventuels.

1790 — 1800

Le monastère est dévasté et ce qu'il en reste est transformé pendant la Révolution.

19ème siècle

Le monastère accueille le premier musée de la ville et le muséum. En 1856 – 1857 les bâtiments conventuels construits par Pierre II Mignard sont partiellement démolis pour permettre la réalisation du cours Jean-Jaurès. La façade sur le cours est alors reconstruite. Le bâtiment sert de recette principale des postes puis d'office du tourisme de la ville. L'église abrite l'Ecole normale d'instituteurs où a travaillé l'entomologiste Jean-Henri Fabre.

1881

L'abside et les deux premières travées de l'église sont transformées en temple protestant. La troisième travée sert de vestibule.

Intervenants

Architecture

Sites Internet pertinents

Aucun lien pertinent n'a été répertorié pour l'instant.

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20014486
  • Publié(e) le:
    19.11.2004
  • Modifié(e) le:
    08.06.2017