• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Stade olympique Yves-du-Manoir

Informations générales

Autre nom(s): Stade du Matin
Début des travaux: 1922
Achèvement: 1938
Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: Stade / Arène

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Coordonnées: 48° 55' 46.00" N    2° 14' 53.00" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Pour l'instant aucune donnée technique est disponible.

Chronologie

1907

L'hippodrome de la Société des Courses de Colombes est acheté par le journal parisien "Le Matin". Il est transformé en stade pour accueillir des compétitions d'athlétisme, de rugby et de football.

1922 — 1923

Le stade est reconstruit par l'architecte Louis Faure-Dujarric pour en faire le stade principal des Jeux Olympiques de 1924 avec 40 000 places.
Le stade est ouvert le 1er janvier 1924.

1928

Le stade olympique de Colombes est baptisé stade Yves-du-Manoir, joueur de rugby à XV du Racing Club de France qui vient de se tuer en avion.

1938

A l'occasion de la Coupe du Monde de foot-ball, la capacité du stade est portée à 60 000 places.

après 1990

La vétusté du stade entraîne l'interdiction au public des trois quarts des tribunes. Elles sont ensuite démolies. Seule subsiste alors la tribune principale, dotée de quelques 7 000 sièges.

1 janvier 2003

Le Conseil général des Hauts-de-Seine rachète le stade au Racing club de France.
Le Conseil général souhaite y construire un nouveau stade de 15 000 places, mais le club qui utilise le stade souhaite s'installer à Nanterre, près de La Défense.

Intervenants

Architecture

Sites Internet pertinents

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20046184
  • Publié(e) le:
    24.07.2009
  • Modifié(e) le:
    24.07.2014