0
  • DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Réservoirs de gaz natuel liquéfié (GNL) du terminal méthanier de Fos-Cavaou

Informations générales

Achèvement: avril 2010
Etat: en service

Type de construction

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Coordonnées: 43° 25' 10.46" N    4° 54' 5.05" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Dimensions

capacité du réservoir 110 000 m³

Coût

coût de construction Euro 400 000 000

Chronologie

2001

Lancement du projet.

2003

Enquête publique et procédure d'autorisation.

2004

Lancement des travaux.

2005

Construction des fondations.

2006

Construction du génie civil des réservoirs et des infrastructures.

13 juillet 2006

Levée du dôme métallique du réservoir R3.
Il est soulevé par un souffle d'air à l'intérieur du réservoir sous la coupole métallique (surpression de 0,012 bar, équivalent à la respiration humaine). Il est produit par des ventilateurs. Une fois positionné au sommet, le dôme est soudé à une structure métallique du réservoir appelé «anneau de compression».

24 août 2006

Les trois dômes métalliques des réservoirs ont été levés.

2007

Montage des tuyauteries, des compresseurs et des regazéifieurs.

fin 2007

Accueil du premier méthanier pour la mise en route du terminal.

12 février 2008

La Société du terminal méthanier de Fos Cavaou a annoncé que la mise en service du plus gros terminal méthanier de France, prévue à l'été 2008 à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), est retardée en raison d'un accident survenu sur des tuyauteries lors d'un essai: «Lors de cet essai, une pièce située à l'extrémité des tuyauteries en test a cédé, entraînant un déplacement de l'ensemble du tronçon et provoquant d'importantes déformations des canalisations».

Gaz de France doit exploiter ce terminal dont il est l'actionnaire principal (70%) au côté de Total (30%).

»Nous ne pouvons pas dire à ce stade quel sera l'ampleur du retard dans la mise en service. Des expertises sont en cours», a indiqué à l'AFP un porte-parole de la société constructrice.

La France compte actuellement deux terminaux méthaniers appartenant à Gaz de France (GDF), un à Fos-sur-Mer (Fos Tonkin construit en 1972) et l'autre à Montoir-de-Bretagne (Loire-Atlantique, mis en service en 1980), équipés pour regazéifier le gaz naturel transporté à l'état liquide.

Le site de Fos Cavaou sera le troisième avec la capacité la plus importante.

Remarques

Chaque réservoir a une capacité de stockage de 110 000 m³ de GNL.
Capacité de regazéification annuelle de 8,25 milliards de m³ de gaz naturel, soit le sixième de la consommation annuelle française de gaz naturel.

Le GNL est du gaz naturel rendu liquide par refroidissement à -160°C. Le volume du GNL est environ 600 fois inférieur à celui de son état gazeux, ce qui permet de le transporter dans des navires appelés méthaniers. Comme le gaz naturel gazeux, le GNL n'a pas d'odeur ni de couleur.

Sites Internet pertinents

Aucun lien pertinent n'a été répertorié pour l'instant.

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20025302
  • Publié(e) le:
    18.11.2006
  • Modifié(e) le:
    07.09.2015