0
  • DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Informations générales

Achèvement: 15 av. J.C.
Etat: en ruines

Type de construction

Structure: Arc
Fonction / utilisation: Porte municipale
Matériau: Structure en maçonnerie

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Coordonnées: 46° 57' 35.51" N    4° 17' 43.45" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Dimensions

largeur 18.68 m
hauteur du portail 16 m

Chronologie

début du 2ème siècle av. J.C.

La tribu des Éduens est la plus ancienne alliée gauloise de Rome. Leur capitale est Bibracte, située à 20 km à l'Ouest d'Autun

52 av. J.C.

Les Éduens soutiennent César pendant la guerre des Gaules sauf pendant une période de 3 mois au cours de laquelle Vercingétorix est élu chef des armées gauloises à Bibracte.

février 52 av. J.C. — 51 av. J.C.

Après avoir battu l'armée de Vercingétorix à Alésia, Jules César se retire à Bibracte où il dicte une partie des «Commentaires sur la Guerre des Gaules».

16 av. J.C. — 13 av. J.C.

Auguste décide de construire une nouvelle ville pour favoriser la pacification et l'assimilation des Gaulois.
Autun – Augustodunum – porte le nom de l'empereur Auguste auquel est ajouté le suffixe gaulois "-dunum" désignant une ville fortifiée.
Les Éduens avaient le privilège d'être désignés comme «fratres consanguineique populi romani» – frères de même sang du peuple romain. L'empereur Auguste a fait construire la ville en lui accordant des structures politique, administrative, religieuse et culturelle romaines.
Le plan d'urbanisme est romain: quadrillage des rues autour du Cardo Maximus et du Decumanus Maximus aboutissant aux quatre portes de la ville: porte de Rome, porte Saint-André, porte d'Arroux et porte Saint-Andoche. Autun est une cité «fédérée», c'est-à-dire alliée de Rome.
La ville capitale dune vaste région a le privilège d'être entourée dune enceinte de près de 6 km et de 11 m de hauteur moyenne comportant 53 ou 54 tours en plus de celles flanquant les portes. Sa superficie est de 200 ha. C'est alors une des plus grandes villes de l'Occident romain. La ville a pu avoir jusqu'à 80 000 habitants.

259

Autun subit l'invasion des Alamans.

269

Victorinus prend Autun après 7 mois de siège. Importante récession de la ville.

311

L'empereur Constantin visite la ville. La ville décline alors fortement.

Remarques

La porte d'Arroux fait partie des remparts romains de la ville. Elle est située à la sortie Est de la ville, sur l'ancien Cardo Maximus et la sortie Nord de la via Agrippa allant vers Saulieu et Auxerre et de la route vers Bourges.

La porte comprend, en partie inférieure, deux baies centrales permettant la circulation des véhicules encadrées de deux passages pour les piétons. Cet ensemble est surmontée dune galerie qui était composée de dix arcades (aujourd'hui il en reste 7) cantonnées par des pilastres cannelés. La galerie est couronnée par un entablement à corniche. La porte était protégée par deux tours semi-circulaires qui ont disparu.

La galerie supérieure de la porte inspirera les architectes construisant des bâtiments pour l'ordre de Cluny.

Largeur des grandes baies: 4,39 à 4,43 m
Largeur des petites baies: 1,65 à 1,67 m

Intervenants

Pour l'instant aucune information est disponible à propos des participants (personnes ou entreprises) dans ce projet.

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Rebourg, Alain / Goudineau, Christian (2002): Autun antique. Editions du Patrimoine, Paris (France).
  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20011617
  • Publié(e) le:
    18.03.2004
  • Modifié(e) le:
    28.05.2021