0
  • DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Informations générales

Achèvement: 30 septembre 2013
Etat: en service

Type de construction

Prix et distinctions

2015 soumission  

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
, , ,
Franchit le/la:
  • Canal Albert
Franchit le/la: Canal Albert (1939)
Coordonnées: 51° 8' 12.83" N    4° 56' 23.86" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Dimensions

longueurs des travées 66.00 m - 122.00 m
entraxe des poutres 20.70 m
nombre de voies routières 2 x 2
largeur totale 29.10 m

Matériaux

tablier mixte acier-béton précontraint
pylônes mixte acier-béton armé
culées béton armé

Pont sur le canal Albert, Belgique

Explications de la conception de la structure et de la construction

Un pont haubané semi-intégral orne le canal d'Albert en Belgique depuis 2013. Le pont élancé supporte une route à 4 voies et est devenu, avec sa disposition de câbles en forme de harpe, un point de repère discret et visible de loin. La conception semi-intégrale aboutit à une structure de pont élancée et robuste.

Définition de la mission

Le maître d'ouvrage souhaitait un pont à haubans comme emblème visible de loin pour la traversée du canal Albert dans le cadre de la liaison routière Campine Nord-Sud. La route à 4 voies croise le canal Albert à un angle d'environ 22,5 degrés. L'ouverture horizontale nécessaire pour l'élargissement ultérieur du canal de navigation au point de croisement ainsi que pour une voie de marchandises et des chemins agricoles le long de la rive est d'environ 185 mètres.

schlaich bergermann und partner a été chargé par l'entreprise de construction Jan de Nul, chargée de l'exécution, de développer une proposition spéciale dans le cadre d'un concours Design and build. Après le succès du concours, schlaich bergermann und partner a été chargé, sur la base du projet développé, de la planification de l'exécution, de la planification du montage ainsi que du contrôle du montage pendant la construction.

Conception

Le projet de l'office pour la traversée routière à 4 voies du canal Albert près de Geel prévoyait un pont haubané à une seule hanche avec un plan de câbles central, qui couvre toute l'ouverture horizontale de 185 mètres avec une portée principale. Les haubans disposés en harpe ont été tendus directement en faisceau sur un point vers l'arrière, sans champ latéral.

L'idée principale de la proposition spéciale développée par schlaich bergermann und partner consistait à déplacer la position du mât du pont vers la future rive du canal, réduisant ainsi la portée principale à 125 mètres. Cet avantage économique a pu être mis en œuvre dans le projet sans perte de forme. En outre, la disposition de deux niveaux de câbles extérieurs a été décidée afin de simplifier la construction de la superstructure dans la travée principale. Pour des raisons de cohérence formelle, tous les éléments du pont, les culées, la position des pylônes, la disposition des câbles, les constructions de transition et même les sections des pylônes ont été alignés sur la géométrie de l'axe à angle oblique.

Malgré l'inclinaison prononcée du plan, le choix d'une disposition en harpe des haubans a permis d'obtenir un aspect calme et harmonieux. La courte travée latérale, rendue possible par le choix d'une superstructure en béton rigide et plus lourde, reliée de manière monolithique aux pylônes individuels, continue de caractériser le projet.

Dans la travée principale, une structure composite aussi mince et légère que possible a été choisie pour la superstructure. Un tablier en béton de 25 cm d'épaisseur seulement, constitué d'éléments entièrement préfabriqués et posé sur une grille de poutres en acier composée de caissons creux en acier élancés servant de longerons et de profilés en acier ouverts servant de traverses, génère la légèreté et la rigidité souhaitées.

Pour augmenter encore la rigidité de la travée latérale, une liaison résistante à la flexion a été formée entre la superstructure et la culée sud. La culée sud a été conçue comme une boîte rigide en béton armé qui, en raison de sa grande surface de contact, agit comme un haubanage pour la superstructure. Sous les pylônes ainsi que sur la culée nord, la superstructure repose sur des appuis longitudinaux.

Les mâts individuels élancés ont été conçus comme des sections composites, ce qui leur permet de résister même aux forces élevées qui peuvent survenir suite à la défaillance d'un câble.

La disposition des 32 haubans en faisceaux de torons parallèles avec un entraxe de 12 m sur la superstructure de la travée principale et un angle de câble de 25° ; dans la travée principale contribue à un aspect équilibré.

Résumé

Avec le pont sur le canal Albert, une conception de pont partiellement intégrale et adaptée aux matériaux a été planifiée et mise en œuvre de manière cohérente. Grâce à l'excellente collaboration entre les ingénieurs en structure et les entreprises de construction, toutes les concertations se sont déroulées sans problème et de la manière la plus directe possible. La prise en compte des processus de construction et de montage ultérieurs dès les premières phases de planification a permis d'obtenir un déroulement optimal des travaux en respectant toutes les contraintes, le calendrier ainsi que les coûts. Le pont à haubans terminé convainc par sa conception rectiligne ainsi que par le flux de force clairement lisible. Le projet réagit de manière conséquente aux conditions locales, comme par exemple la traversée à l'angle oblique. Grâce à une construction adaptée aux matériaux et orientée sur le flux des forces, il a été possible de réaliser une structure porteuse de pont mince et élégante.

Rapport explicatif de Mike Schlaich et Boris Reyher (schlaich bergermann und partner, Berlin) pour la soumission au Ulrich Finsterwalder Ingenieurbaupreis 2015

Intervenants

Maître d'ouvrage
Concept alternatif
Études techniques (structure)
Consultant architectural
Entrepreneur de construction principal
Construction métallique
Haubans
Consultant spécialiste

Sites Internet pertinents

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20066635
  • Publié(e) le:
    02.12.2014
  • Modifié(e) le:
    21.09.2017