0
  • DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Informations générales

Autre nom(s): Grand'maison
Début des travaux: 1443
Achèvement: 1451
Etat: en service

Type de construction

Structure: Voûte en croisée d'ogives
Fonction / utilisation: Palais
Matériau: Structure en maçonnerie
Style architectural: Gothique

Prix et distinctions

1840 classement  

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Adresse: 12, rue Jacques-Cœur
Coordonnées: 47° 5' 3.38" N    2° 23' 37.44" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Pour l'instant aucune donnée technique est disponible.

Chronologie

1443

Acquisition par Jacques Cœur du fief de la Chaussée à Bourges.

1443 — 1451

Construction de la "grand'maison" (palais Jacques Cœur). Jacques Cœur a probablement fait intervenir pour la construction les maîtres d'œuvre du roi, Colin le Picard pour la maçonnerie et Jean de Blois pour la charpenterie. Le palais reprend certaines dispositions du château de Mehun-sur-Yèvre adaptées à un usage civil et administratif.
Le palais est construit sur les anciens remparts gallo-romains de la ville.

31 juillet 1451

Arrestation de Jacques Cœur.

29 mai 1453

Condamnation de Jacques Cœur à Lusignan. Séquestre des biens de Jacques Cœur. Le palais est possession du roi.

octobre 1454

Jacques Cœur s'évade de sa prison de Poitiers.
Accueilli par le pape Nicolas V à Rome , il meurt devant Chio au cours d'une expédition contre les turcs qui venaient de s'emparer de Constantinople.

1457

Le roi Charles VII rend le palais aux fils de Jacques Cœur.

1672

Après saisie, vente au ministre Colbert.

1682

Installation de l'hôtel de ville de Bourges.

1693

Installation des juridictions royales.

1792

Destruction de la statue équestre du roi Charles VII qui se trouvait au-dessus de l'entrée.

1820

Installation de la Cour d'appel et des tribunaux.

1840 — 1842

Réfection des sculptures de la façade sur rue.

1858

Acquisition par État et le département du Cher.

1859

Restauration des galeries et du pavillon d'entrée.

1869

Restauration des voûtes de la chapelle et décoration des murs.

1880 — 1885

Restauration de la façade arrière.

1920

Le palais de justice libère les locaux.

1923

État acquiert le totalité du palais.

1927 — 1937

Restauration générale du palais.

1999

Rénovation de la façade sur rue.

Remarques

oeuvre commandée par Jacques Coeur (né vers 1400 à Bourges, mort le 25 novembre 1456 à Chio). Commerçant entreprenant dont la devise était "À vaillants coeurs rien d'impossible". Il devint progressivement maître des monnaies, argentier du roi Charles VII puis armateur des galées de France. Il installe le commerce entre la France et le Levant. Sa richesse fera des envieux. Des détournements de fonds mis à sa disposition par le roi entraîneront sa chute.

Intervenants

Pour l'instant aucune information est disponible à propos des participants (personnes ou entreprises) dans ce projet.

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

Autres publications...
  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20004865
  • Publié(e) le:
    07.09.2002
  • Modifié(e) le:
    25.04.2022