0
  • DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Informations générales

Début des travaux: 13ème siècle
Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: usage d'origine:
Bâtiment institutionnel et administratif
Matériau: Structure en maçonnerie

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Adresse: Rue de Mons
Coordonnées: 43° 56' 57.41" N    4° 48' 24.45" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Pour l'instant aucune donnée technique est disponible.

Chronologie

843

Le traité de Verdun met la Provence dans le royaume de Lothaire, nouvel empereur d'Occident [840-855].

855

A la mort de Lothaire, son fils Charles devient roi de Provence [855-865].

15 octobre 879

Boson V [†887], beau-frère de Charles le Chauve, est désigné roi de Provence ou d'Arles par le synode de Mantaille. Il est aussi roi de Bourgogne.

1032

Conrad II le Salique [vers 990 – 1039], empereur germanique de 1027 à 1039, fondateur de la dynastie franconienne, hérite du royaume d'Arles à la mort de Rodolphe III.

3 février 1112

Douce de Gévaudan, descendante de Boson est héritière du comté de Provence. Elle se marie avec Raymond Béranger III, comte de Catalogne (Raymond Béranger I de Provence [1112-1131]. Les parents de sa femme, le comte de Toulouse et le seigneur des Baux lui disputent l'héritage au cours de la guerre des Baussenques.

1125

Après un accord entre les différents comtes, la ville est indivise entre les trois comtes: le comte de Toulouse qui administre les terres au nord de la Durance, le comte de Barcelone qui gère le sud et le comte de Forcalquier.

entre 1129 — 1146

Création de la Commune. Elle est présidée par l'évêque et associe des citoyens de la ville.

1135

Le comte de Forcalquier abandonne ses droits dans la ville à l'évêque et aux consuls.

1178

Frédéric Barberousse [1152-1190] se fait couronner à Arles.

15 janvier 1208

Meurtre du légat du pape Innocent III, Pierre de Castelnau, qui vient d'excommunier le comte de Toulouse Raymond VI sur le parvis de l'église de Saint-Gilles (Gard).

1209

Simon IV de Montfort [vers 1150-1218] prend la tête de la croisade contre les Albigeois dont les troupes se réunissent à Lyon.

17 avril 1211

Le pape Innocent III «expose en proie» les terres du comte de Toulouse et les promet à qui les prendra.

1213

Les consuls d'Avignon font détruire les fortifications du bourg Saint-André.

14 décembre 1215

Pendant le 4ème concile du Latran, le pape déchoit le comte de Toulouse de ses titres au profit de Simon de Montfort sous la pression des évêques du Midi.
Les consuls d'Avignon se rapprochent du comte de Toulouse qui a le soutien de l'empereur. Dans le même temps Simon de Montfort rend hommage au roi de France Philippe II Auguste pour toutes les terres qu'il a conquises.

1216

La ville participe au siège et à la prise de Beaucaire avec le comte de Toulouse.

1218

Les Avignonnais capturent et tuent Guillaume des Baux, prince d'Orange, qui avait conquis le Comtat Venaissin, terre du comte de Toulouse. Ils sont excommuniés par le pape.

1222

Mort de Raymond VI de Toulouse. Son fils Raymond VII est comte de Toulouse.

1225

Le concile de Bourges déclare que Raymond VII de Toulouse est ennemi du roi et de Toulouse. A la suite de conflits entre les chevaliers de la ville et la Confrérie, regroupant des roturiers hostiles au paiement des taxes, les consuls sont remplacés par un podestat.

17 mai 1226

50 000 chevaliers s'engagent dans la croisade sous la bannière du roi de France Louis VIII. La ville d'Avignon veut barrer le passage du Rhône aux troupes commandées par le roi Louis VIII.

10 juin 1226

Les citoyens d'Avignon refusant d'ouvrir les portes de la ville à Louis VIII et au légat, les Croisés commencent le siège de la ville.

13 septembre 1226

La ville d'Avignon tombe aux mains des troupes royales après avoir infligée des pertes au roi au cours du siège qui a duré 3 mois (10 juin – 13 septembre).
Pendant le siège, une partie du pont Saint-Bénézet est détruit.
Le roi impose aux Avignonnais de démolir le rempart de la ville, de combler les fossés, de rendre ses droits à l'évêque, de payer 7000 marcs d'argent ainsi que les frais de 30 chevaliers qui doivent aller en Terre Saint, de reconstruire les fortifications du bourg Saint-André avec les pierres du rempart d'Avignon.

12 avril 1229

Le traité de Meaux (ou de Paris) entre le roi de France Louis IX (saint Louis) [1214 – roi 1226-1270] et le comte de Toulouse Raymond VII termine la croisade contre les Albigeois. Le comte de Toulouse abandonne au roi de France les sénéchaussées de Beaucaire et de Carcassonne. Les terres autour de l'abbaye Saint-André deviennent terres royales. La fille unique du comte de Toulouse est promise à un des frères du roi.
Le marquisat de Provence (Comtat Venaissin) est cédé au pape.

début du 13ème siècle

Construction du palais de la Commune.

1239

La Commune reçoit le droit de battre monnaie de l'empereur Frédéric II [1220-1250].

1245

A la mort de Raymond Béranger V, comte de Provence, Béatrice de Provence hérite des comtés de Provence et de Forcalquier.

31 janvier 1246

Charles d'Anjou, son gendre et frère du roi Louis IX, se marie avec Béatrice de Provence. Il devient comte de Provence et de Forcalquier. Il est comte d'Anjou et du Maine, roi de Sicile, roi titulaire de Jérusalem, roi de Naples.

1247

Les consuls d'Avignon, après avoir chassés l'évêque, s'allient avec les Communes de Marseille et d'Arles.

1249

A la mort de Raymond VII, comte de Toulouse, sa fille hérite de ses biens. Elle est mariée à Alphonse de Poitiers, frère du roi de France Louis IX.

1251

Les deux frères, comte de Toulouse et comte de Provence, s'entendent pour imposer leur suzeraineté à la ville par les conventions de Beaucaire.
Le palais de la Commune devient palais comtal après la chute de la Commune. La ville est administrée par le viguier et les agents des comtes.

novembre 1256

Charles 1er d'Anjou obtient que sa belle-mère, Béatrice de Savoie, lui cède ses droits sur le comté de Forcalquier.
Il prend ensuite le contrôle du Comtat Venaissin et des comtés de Gap et d'Embrun.

25 mai 1261

Mort du pape Alexandre IV. Urbain IV est élu pape. Dans sa lutte contre les Hohenstaufen qui tiennent le Saint Empire Romain Germanique et le royaume de Sicile, menacent les Etats du Pape, le pape va chercher l'alliance avec Charles 1er d'Anjou en lui promettant les royaumes de Naples et de Sicile s'il va les conquérir.

28 janvier 1266

Charles 1er d'Anjou, est couronné roi de Sicile par le pape à Saint-Pierre de Rome. Le traité conclu en 1264 entre le Saint Siège et Charles 1er d'Anjou fait du roi de Sicile un vassal du pape.

26 février 1266

Bataille de Bénévent entre l'armée de Manfred et celle de Charles 1er d'Anjou. Manfred est vaincu et tué.

1271

Mort d'Alphonse de Poitiers et de Jeanne de Toulouse sans enfant. Le roi Philippe III le Hardi [1245 – roi 1270-1285] réunit le comté de Toulouse qui est rattaché au domaine royal.

1274

Le Comtat Venaissin devient une seigneurie du pape. Il le restera jusqu'en 1791.

1290

Philippe IV le Bel [1268, roi 1285-1314] donne ses droits sur une partie d'Avignon qu'il avait hérités du dernier comte de Toulouse à son cousin Charles II d'Anjou [1285-1309], roi de Naples et comte de Provence. Ce dernier devient alors l'unique seigneur de la ville.

1293 — 1307

Construction de la tour Philippe le Bel près du débouché du pont Saint-Bénézet pour contrôler le trafic dû aux foires et prélever un péage sur les marchandises et les pèlerins qui vont vers Saint-Jacques de Compostelle par la voie de Saint-Gilles.

1303

Création d'une université à Avignon par le pape Boniface VIII.

5 juin 1305

La violente querelle entre le roi de France Philippe IV et le pape Boniface VIII amène à la mort du pape l'élection d'un pape français, archevêque de Bordeaux (terre sous suzeraineté du roi d'Angleterre), Clément V [1305-1314].

1307

Les Avignonnais revendiquent la tour Philippe le Bel à Villeneuve-lès-Avignon et s'en emparent en neutralisant la garnison royale.

9 mars 1309

Le pape Clément V fait son entrée dans Avignon.

9 juin 1348

La reine Jeanne 1ère de Sicile [1326-1382] vend Avignon au pape Clément VI [1346-1352] pour 80 000 florins.

1376

Le pape Grégoire IX se réinstalle à Rome.

1378

A la mort du pape Grégoire IX, il y a élections successives de deux papes: Urbain VI reste à Rome, Clément VII [1378-1394] revient à Avignon. Début du Grand Schisme d'Occident.

14ème siècle

Le palais est transformé en palais du maréchal de la cour romaine.

15ème siècle

Le palais devient celui du camérier du pape, puis le siège de la vice-gérence et enfin du tribunal de la cour apostolique.

1403

Fuite de l'antipape Benoît XIII élu en 1394 à la suite d'un siège. Il refuse d'abdiquer après sa déposition en 1417 et l'élection de Martin V. Il se réfugiera en Espagne où il meurt en 1423. A partir de cette date, plus aucun pape ne séjournera à Avignon. Le gouvernement d'Avignon est alors assuré par le légat, le cardinal-neveu, qui est remplacé en son absence par le vice-légat.

1447

Les consuls d'Avignon achètent aux bénédictines de Saint-Laurent les bâtiments de l'ancienne livrée d'Albane pour en faire la maison commune (voir: Hôtel de ville).

1475

Le pape Sixte IV élève l'évêché d'Avignon au rang d'archevêché en faveur de son neveu Julien della Rovere, légat à Avignon.

1476

Le roi de France Louis XI fait occuper la ville pour protester contre la nomination de Julien della Rovere, le futur pape Jules II, comme légat à Avignon au lieu de Charles de Bourbon.

1481

Après la mort du roi René, Charles du Maine hérite de la Provence. Après sa mort, il cède, dans son testament, le comté de Provence au roi de France Louis XI.

1536

Le roi François Ier fait envahir les territoires pontificaux pour tenir tête à l'empereur Charles Quint qui a envahi la Provence. Pour remercier les habitants d'Avignon pour leur bon accueil, le roi donne aux Avignonnais les mêmes droits en France que les Français.

1583

Le roi Henri III propose au pape Grégoire XIII d'échanger le Comtat Venaissin et Avignon contre le marquisat de Saluces. Le pape refuse.

1663

Après l'agression des serviteurs du duc de Créqui, ambassadeur du roi d France à Rome, par les gardes Corses du pape, le roi Louis XIV fait déclarer par le parlement de Provence que le Comtat Venaissin et Avignon sont un territoire du royaume de France.

1664

Le cardinal Chigi présente ses excuses au roi.

1688

Nouvelle tentative d'occupation par le roi Louis XIV.

1692

Le pape Innocent XII abolit l'office de légat et remet le gouvernement des Etats pontificaux à la Congrégation d'Avignon sous la direction du cardinal Secrétaire d'Etat représenté à Avignon par le vice-légat.

1768

Le roi Louis XV fait occuper le Comtat Venaissin et Avignon pour chasser les jésuites.

1774

Avignon est rendue au pape Clément XIII.

14 septembre 1791

L'Assemblée Constituante à Paris décrète la réunion du Comtat Venaissin et d'Avignon à la France.

25 juin 1793

Création du département du Vaucluse, avec Avignon comme chef-lieu.

19 février 1797

Dans l'article 5 du traité de Tolentino, le pape Pie VI renonce définitivement à ses droits sur les anciens Etats pontificaux et les transfert à la République française.

Intervenants

Pour l'instant aucune information est disponible à propos des participants (personnes ou entreprises) dans ce projet.

Sites Internet pertinents

Aucun lien pertinent n'a été répertorié pour l'instant.

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20014406
  • Publié(e) le:
    15.11.2004
  • Modifié(e) le:
    29.07.2014