0
  • DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Informations générales

Autre nom(s): Ancien collège de Tournon
Achèvement: 1536
Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: usage actuel:
École secondaire

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Coordonnées: 45° 4' 2.59" N    4° 50' 5.88" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Pour l'instant aucune donnée technique est disponible.

Chronologie

1536

Fondation du collège par le cardinal de Tournon [1489 - 1562].
La devise du collège est:
» Stet domus haec, formica maris dum strenua fluctus
Ebibat et totum testudo perambulet orbem «
» Que cette maison reste debout jusqu'à ce que la fourmi diligente ait bu les flots de la mer et que la tortue ait fait le tour du monde «.
François de Tournon, né à Tournon, cinqième enfant de Jacques II de Tournon et de Jeanne de Polignac, décide de doter sa ville natale d'un Collège dans lequel l'enseignement dispensé serait totalement gratuit:
»Maîtres et élèves devraient s'y adonner à l'étude de disciplines nouvelles tout en gardant la foi de leurs ancêtres».

1540

Erection du Collège en Université.
Mais elle ne comporte pas de section de médecine, ni de jurisprudence.

1547

Mort du roi de France François 1er.
Le cardinal de Tournon qui avait joué le rôle de conseiller pour les affaires internationales après du roi et de participer à plusieurs conclaves.
Il décide alors de se consacrer au développement du Collège de Tournon, à la lutte contre la Réforme et à l'introduction des Jésuites en France.

1548

Le Collège de Tournon devient une université de philosophie et des sept Arts Libéraux.
Elle sera rapidement fréquentée par plus de deux mille étudiants, originaires de l'Europe entière.
Des presses universitaires éditent de nombreux ouvrages à l'intention de ces étudiants.

1548

Début de la construction du Collège autour de sa cour d'Honneur actuelle.

1552

Les Régents du Collège logent dans l'établissement.

1553

Fin de la construction du Collège.

6 janvier 1560

La Réforme est introduite dans le collège par un de ses trois Régents.
Pour lutter contre la progression de la Réforme en France et dans le Collège, le cardinal de Tournon décide de confier sa direction à la Congrégation de Jésus.

1562

Le Cardinal de Tournon instaure la gratuité de l'enseignement au Collège. Il lègue sa bibliothèque personnelle à l'établissement, dont des « incunables «.
Mort du cardinal.

1584

On enseigne la théologie.

1604

C'est l'apogée du Collège.
On y enseigne l'hébreu, le chaldéen pour les professeurs jésuites.
Les Carmes obtiennent l'autorisation d'ouvrir un noviciat à Tournon. Les novices sont instruits au Collège.

1626

Le collège abandonne ses activités d'université et redevient un simple collège.

1714

Incendie du Collège et de sa bibliothèque.
La plupart des livres ont brûlé ou disparu. Un nouveau fonds est constitué.

1763

A la suite de l'expulsion des Jésuites, les livres de la bibliothèque achetés à la suite de l'incendie sont vendus environ 4000 livres.

1776

Le collège passe aux mains des Oratoriens qui introduisent l'enseignement de l'histoire-géographie, celui des sciences exactes et des sciences d'observation, tout en donnant au français une plus grande place.

1777

Les Etats du Languedoc fondent une bibliothèque pour le Collège, dont les ouvrages portaient sur le plat une inscription latine destinée à rappeler cette décision.

1790

Pendant la révolution, un recensement des livres s'opère afin de vérifier s'il n'y a pas de livres subversifs. Les Oratoriens, très souples, gardent la direction du « Collège national républicain «.
La bibliothèque hérite d'ouvrages confiés par les couvents voisins (cf: les ex-libris de certains ouvrages: « ad usum capucinorum tournonensis conventus « ).

1820

Le Collège devenu Royal à la Restauration passe sous administration laïque.

1848

Le collège devient un Lycée.

1852

Avec le Second Empire, le lycée devient Lycée Impérial.

1870

Création du jardin devant l'entrée principale et la chapelle.
Le Lycée Impérial conserve son appellation de Lycée.

1883

Au sud, le grand jardin potager est en grande partie acquis par la ville pour la construction d'un lycée de jeunes filles.

1888

Des livres sont emballés et emportés à Lyon. Alors que douze nouvelles caisses sont prêtes à être expédiées à l'Université de Lyon, la population tournonaise manifeste et empêche le transfert. Seuls 3000 ouvrages seraient partis, parmi les plus anciens. Ils dorment toujours dans les «réserves» de l'Université Jean-Moulin.

1963

Le lycée s'est agrandi au sud par la construction de deux nouveaux corps de bâtiments

1965

Un gymnase de 800 m² est construit dans le parc du lycée

1967

Le lycée prend le nom de Gabriel Faure, écrivain tournonais, inspecteur général des Beaux-Arts.

1968

Le lycée devient Lycée d'Etat mixte polyvalent de second cycle.

Intervenants

Pour l'instant aucune information est disponible à propos des participants (personnes ou entreprises) dans ce projet.

Sites Internet pertinents

Aucun lien pertinent n'a été répertorié pour l'instant.

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20025860
  • Publié(e) le:
    07.01.2007
  • Modifié(e) le:
    12.08.2022