• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Fort Carré

Informations générales

Début des travaux: 1536
Achèvement: 1555
Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: Forteresse
Matériau: Structure en maçonnerie

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Coordonnées: 43° 35' 25.21" N    7° 7' 38.02" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Pour l'instant aucune donnée technique est disponible.

Chronologie

1481

Le roi de France Louis XI hérite du comté de Provence. La ville d'Antibes devient une ville frontière du royaume de France, face au comté de Nice qui appartient au duc de Savoie.

1536

A la suite de l'invasion de la Provence par les troupes de Charles Quint, construction de la tour Saint-Laurent suivant le principe des «torrionne» italiens: un bâtiment annulaire de 23 m de diamètre avec des murs épais de 4 m. La défense est assurée par 6 canons et 50 fusiliers.

ca. 1550

On s'aperçoit que la tour ne pourrait pas résister à un siège important.

1555

François de Mandon de Saint-Rémy, ingénieur militaire pour la Provence, fait ajouter 4 bastions effilés formant les angles d'un carré massif. La forme donne son nom au fort.
La défense est alors assurée par 21 canons placés sur les plates-formes des bastions. L'accès à l'intérieur reprend des principes du moyen âge: une porte piétonne placée en hauteur sous le feu des orillons.

23 décembre 1592

Le fort est pris par les troupes du duc d'Epernon au service du roi Henri IV.

1608

Le roi Henri IV rachète la ville aux Grimaldi de Cagnes.

1635

Les troupes espagnoles s'emparent des îles de Lérins. Ils en seront chassés l'année suivante.
Les Espagnols menacent Antibes à plusieurs reprises.

1682

Vauban visite Antibes. Il fait renforcer les défenses de la ville.
La défense du fort Carré est renforcée par une muraille bastionnée doublée d'un fossé à l'avant des ouvrages construits par Saint-Rémy.

1707

Invasion de la Provence par le prince Eugène de Savoie.

1746

La ville résiste à un siège d'une armée austro-sarde pendant la guerre de Succession d'Autriche.
2600 bombes et 200 pots à feu sont tirés.
Le gouverneur de la ville est alors un cousin du marquis de Sade.

février 1794

Napoléon Bonaparte est chargé de la défense du littoral. Il s'installe à Antibes avec sa famille. Sa mère Laetitia lave le linge de la maisonnée dans la rivière voisine.
A la chute de Robespierre est mis aux arrêts quelque temps au fort Carré.

1840

Le fort est devenu inutile. Il est désactivé.

1860

Réunion du comté de Nice à la France. Le rôle de place frontalière d'Antibes disparaît.

1894

Les remparts de la ville sont détruits.

1906

Le fort est classé Monument historique.

après 1919

Le fort est occupé par l'école des sports militaires.

1945

Installation d'un Centre régional d'éducation physique et sportive (CREPS).

1967

Après le départ des derniers militaires, le fort est géré par le ministère de la jeunesse et des sports.

Publicité

Intervenants

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20020078
  • Création
    17.03.2006
  • Modification
    29.07.2014