0
  • DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Informations générales

Autre nom(s): Ancienne abbatiale Saint-Maurice
Début des travaux: 1670
Achèvement: 1727
Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: Église

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Coordonnées: 48° 18' 39.53" N    7° 31' 37.50" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Pour l'instant aucune donnée technique est disponible.

Chronologie

673

Adalric - Athic, Eticho ou Etichon - de Souabe (vers 645 - 689) est nommé duc d'Alsace par Childéric II [650-roi d'Austrasie en 662-675] après la mort du duc Boniface [en 666]. Il est marié à Bereswinthe d'Austrasie [653-700], fille du roi Sigebert III [roi d'Austrasie en 632-656], et cousine de saint Léger, évêque d'Autun. Ils sont les parents de sainte Odile [vers 670-720].

ca. 675

L'abbé (peut-être d'origine irlandaise) Déodat (le futur saint Dié) [mort en 680], et venant peut-être du Nivernais où il aurait été évêque de Nevers, attiré par la vie de saint Colomban, fonde une communauté de moines sur le domaine donné par le duc d'Alsace Adalric. La marche de Soultz est donnée à l'abbaye d'Ebersmunster par le duc d'Alsace. Déodat quitte l'abbaye pour se retirer à l'abbaye de Jointure qu'il a créée vers 669 et autour de laquelle va se développer la ville de Saint-Dié-des-Vosges. L'abbaye suit probablement la règle mixte de saint Colomban et saint Benoît.

8ème siècle

Le monastère d'Ebrotheim devient un centre de christianisation de la Moyenne Alsace.
La famille de ducs d'Alsace fait de nombreuses donations à l'abbaye d'Ebersmunster. Ces possessions s'étendent dans près de 80 villages le long de l'Ill et du vignoble de Mulhouse à Erstein au Nord.

817

Synode d'Aix-la-Chapelle qui réforme la règle bénédictine. Louis le Pieux l'impose à toutes les abbayes de l'empire carolingien.

818

L'abbaye adopte la règle bénédictine.
Louis le Pieux élève l'abbaye au rang d'abbaye d'Empire.

888

Arnulf de Carinthie (?-roi de Germanie en 888-empereur d'Occident en 896-899)donne l'abbaye d'Ebersmunster en gage à l'évêque de Strasbourg Baltram [888-906].
Il en résulte une longue querelle juridique entre les moines et l'évêque pour savoir si l'abbaye d'Ebersmunster est encore une abbaye impériale, comme le prétendent l'abbé et les moines, ou si elle est devenue une abbaye épiscopale, relevant non seulement au spirituel, mais aussi du temporel de l'évêque de Strasbourg?

1039

L'abbé Willo, ancien moine de Murbach, établit un atelier d'orfèvrerie à Ebersmunster.

1077

La querelle des Investitures entre le pape Grégoire VII [1020-pape en 1073-1085] et l'empereur Henri IV [1050-roi de Germanie en 1056-empereur en 1084-1106], conduit le pape à excommunier l'empereur. Les ducs allemands sont déliés de leur serment de fidélité.
Le duc Rodolphe de Rheinfelden [vers 1025-duc de Souabe en 1057-1080] est élu empereur à Mayance par les ducs d'Allemagne révoltés.
L'abbé d'Ebersmunster Adelgau [1069-1077] fait forger une couronne pour son oncle Rodolphe de Souabe, candidat à l'Empire.
Pour déjouer cette révolte de la noblesse allemande, Henri IV se rend à Canossa pour implorer le pardon du pape et obtenir la levée de la sanction d'excommunication.
Battu, le duc Rodolphe prend la fuite. L'abbé Adelgau donne sa démission.

1112

L'abbé Conrad commence la construction de l'église romane.

12ème siècle

Au 12ème siècle, un pèlerinage en l'honneur de saint Nicolas attire de nombreux pèlerins. C'est une période de prospérité matérielle et spirituelle pour l'abbaye.

1155

L'église abbatiale est consacrée.

fin du 12ème siècle

L'église est voûtée d'ogives.

ca. 1331

Le village d'Ebersmunster est élevé au rang d'une ville par l'évêque de Strasbourg Berthold II de Bucheck [1328 1353].

2 février 1445

L'abbaye est attaquée par un détachement d'Armagnacs.

1525

Pendant la guerre des Rustauds, l'abbaye est occupée et pillée par un groupe de paysans.

1607

L'abbaye entre dans la congrégation dite de Bursfeld, du nom de la maison-mère de cette union, située en Hanovre.

21 octobre 1624

La congrégation bénédictine dite de Strasbourg, groupant les monastères alsaciens d'Altorf, d'Ebersmunster et de Marmoutier, ainsi que des abbayes badoises, est fondée à Ebersmunster.

nuit du 4 octobre 1632
— 5 octobre 1632

L'église, l'abbaye et la ville d'Ebersmunster sont incendiées par les troupes suédoises du maréchal Gustaf Horn.
Les moines s'établissent à l'Hôtel d'Ebersmunster, construit au 16ème siècle à l'intérieur de l'enceinte de Sélestat.

1648

Après les traités de Westphalie et celui de Münster les moines reviennent à Ebersmunster.

1653

L'église est remise en état.

1659

Une tuilerie est construite pour fabriquer les matériaux nécessaires à l'entretien des bâtiments, au bout de la rue qui porte encore aujourd'hui son nom.

1670

Début de la reconstruction de l'église en commençant par le choeur.

1675

Bernard Roethelin, originaire de Fribourg-en-Brisgau, est élu abbé [1675-1715]. Il va diriger la reconstruction de l'église.

avant 1683

L'église est terminée.

1696

Le décor peint est achevé.

1698

Fondation de la Confrérie Notre-Dame-du-Scapulaire.

1709 — 1710

Construction des deux tours de la façade de l'abbatiale.
Les travaux sont confiés à un jeune architecte originaire du Vorarlberg, Peter Thumb.

1720 — 1726

Peter Thumb est en charge de la reconstruction des bâtiments conventuels.

1725

L'abbé Candide Maeder fait démolir la nef de l'abbatiale qui menace ruine, peut-être à la suite d'un incendie provoqué par la foudre.

1725 — 1727

Le prieur Ildefonse Beck qui administre l'abbaye confie à Peter Thumb la reconstruction de la nef.
Conservant le choeur et les tours de l'église, Peter Thumb reconstruit la nef et le transept.

1727 — 1733

Décoration et mise en place du mobilier de l'église.

25 décembre 1730

Bénédiction de l'église.

15 mai 1785

Jean-Baptiste-Joseph Gobel [1727-1794], évêque auxiliaire de Bâle et futur évêque constitutionnel de Paris, donne dans l'église d'Ebersmunster la bénédiction épiscopale à Jean-Jacques Lantz, évêque auxiliaire de Strasbourg.

1791 — 1794

Les biens de l'abbaye sont vendus comme biens nationaux.

31 juillet 1791

Les moines célèbrent la dernière messe conventuelle, avant de se disperser le 8 août suivant.

24 septembre 1792

La bibliothèque qui comportait 9025 volumes est transportée jusqu'à Strasbourg à bord de 5 péniches.
Les ouvrages sont détruits en place publique.

1811

L'ancienne église paroissiale est détruite. L'ancienne église abbatiale devient paroissiale.

1829

Les bâtiments conventuels qui ont servi à des usages différents durant la Révolution, sont acquis par les Frères Marianistes qui y installent une école normale et un noviciat.

1889

L'abbaye est le siège d'une oeuvre éducative des Soeurs de Saint-Joseph-de-Saint-Marc.

Intervenants

Architecture

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20028019
  • Publié(e) le:
    06.05.2007
  • Modifié(e) le:
    30.07.2014