• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Église Notre-Dame la Blanche de Selles-sur-Cher

Informations générales

Autre nom(s): Abbatiale Saint-Eusice; Abbatiale Notre-Dame-la-Blanche de Selles-sur-Cher
Début des travaux: 12ème siècle
Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: Église
Matériau: Structure en maçonnerie
Style architectural: Roman
Gothique

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Coordonnées: 47° 16' 30.66" N    1° 33' 15.26" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Pour l'instant aucune donnée technique est disponible.

Chronologie

465

Naissance d'Eusice à Jumilhac en Périgord (Dordogne).
Pour trouver du travail, ses parents vont à Périgueux.
La famine oblige la famille à se retirer en Berry.
La pauvreté oblige Eusicce à se vendre comme serf à l'abbé du monastère de Patriciacum, voisin de Romorantin.
La charité d'Eusice va le conduire à devenir prêtre, puis procureur, c'est-à-dire chrgé de la gestion des biens du monastère.

521

Dans sa quête de Dieu, il obtient l'autorisation de son abbé de se retirer dans un lieu désertique pour mener une vie érémitique.
Il s'installe au bord du Cher. Sa réputation va attirer des foules. Il va faire des miracles, ce qui va augmenter son renom.

531

L'ermite Eusice rencontre Childebert 1er, fils de Clovis, roi des Francs de 511 à 558. Il lui prédit le succés de son armée.

542

Mort de l'ermite Eusice, saint Eusice.

avant 558

Suivant sa promesse, Childebert ait construire une basilique dans laquelle l'ermite est inhumé.
Les colonnettes et les chapiteaux de la façade sont probablement des réemplois de la basilique mérovingienne.

9ème siècle

Au cours d'une incursion les Vikings ravagent l'abbaye.

Premier quart du 12ème siècle

Début de la reconstruction de l'église abbatiale.

ca. 1140

Les clercs qui possèdent l'abbaye tentent d'en faire don à celle de Marmoutiers.

1145

L'archevêque de Bourges installe des chanoines dans l'abbatiale qui est en pleine reconstruction.

ca. 1300

Reconstruction de la nef en conservant le mur de droite et la façade occidentale.

1 juin 1523

La foudre détruit le clocher.

1562

Les troupes protestantes de l'amiral de Coligny dévastent l'abbaye.

1606

Il ne subsiste du choeur que l'enveloppe extérieur du déambulatoire et les chapelles rayonnantes.
Les dégâts sont réparés en couvrant le choeur d'un plafond en bois.

1613

Les Feuillants surélèvent le choeur et agrandissent la crypte.

1882

L'architecte Anatole de Baudot débute une importante campagne de restauration pour rétablir l'église dans son état primitif.

Intervenants

Restauration
Architecture

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20017167
  • Publié(e) le:
    07.08.2005
  • Modifié(e) le:
    03.05.2018