• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Canal de Roanne à Digoin

Informations générales

Début des travaux: 1831
Achèvement: 1838
Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: Canal

Situation de l'ouvrage

km Nom
2.000
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Dimensions

longueur 55.80 km
tirant d'eau 2.20 m

Chronologie

1827

Deux banquiers roannais, messieurs Devillaine et Merle proposent une association avec quatre banquiers genevois pour créer la Société Franco-Suisse qui financera les travaux du canal.

1830

Début des travaux.

1838

Ouverture du canal à la navigation. Un barrage à Roanne à 53 m en aval de la prise d'eau, connue localement sous le nom de "Linquet", est aussi mis en service.

1846

Le barrage de Roanne devenu insuffisant est remplacé par un nouveau barrage placé à 800 m à l'aval du pont De Varaigne, soit largement à l'aval du premier barrage (environ 600 m).

octobre 1846

Grosse crue de la Loire qui emporte de nombreux bateaux.

1863

L'état rachète le canal.

1875

Le fret atteint 150 000 tonnes.

1891 — 1899

Le canal est mis au gabarit "Freycinet". 3 écluses sont complètement reconstruites (à partir de 1898 à Artaix, Bourg-le-Comte et Chassenard). En même temps , le canal est raccourci d'environ 400 m par rescindement de 3 courbes (à Cornillon, Artaix et Chassenard).
Il n'est par contre seulement opérationel à ce gabarit en 1909 avec la mise en service du nouveau barrage de Roanne qui donne un mouillage plus important dans le port.

1909

Le troisième barrage de Roanne est construit 200 m à l'amont du précédent de 1846.

1917

Le fret atteint 500 000 tonnes.

1917

Roanne est équipé d'un second port sur le canal, au nord, le long de la rivière Oudan.

1938

Le fret est de 460 000 tonnes.

1939

Modernisation du barrage. Les aiguilles sont délaissées pour des hausses Aubert.

1953

Le fret est de 318 000 tonnes.

1954

Le fret ne dépasse pas 156 000 tonnes.

juin 1992

La Chambre de Commerce et d'Industrie de Roanne arrête l'activité commerciale du port de Roanne. Le canal est désormais dévolu au tourisme et prend le surnom de "Canal Tranquille". Il est géré en superposition par Voies Navigables de France, les départements de la Loire, de la Saône-et-Loire et de l'Allier, et les régions Rhône-Alpes, Bourgogne et Auvergne.

1 avril 2005

Gestion du port de Roanne par la communauté d'agglomération du Grand Roanne.

Remarques

De 1838 à 1899 il y a 13 écluses au gabarit Becquey avec 31 mètres sur 5.20 mètres; mouillage 1.60 mètres et une hauteur libre sous ouvrages de 3 mètres.

Depui 1899, le canal a été mis au gabarit dit "Freycinet" avec 10 écluses de 39 mètres de long et 5.20 mètres de large, mouillage de 2.20 mètres et une hauteur libre de sous ouvrages de 3.50 mètres.

Le canal de Roanne à Digoin ne dessert pas Digoin directement, comme son nom semble le laisser croire. Il arrive en fait à Chavane, sur la commune de Chassenard (Allier), dans le canal Latéral à la Loire. Digoin est à 2 kilomètres de là, sur l'autre rive de la Loire.

Le bassin du port de Roanne est long de 700 mètres sur une largeur de 70 mètres et un mouillage de 2.60 mètres.

Quelques ouvrages:

  • Barrage de prise d'eau sur la Loire, à Roanne Port de Roanne (Point Kilométrique = PK 0)
  • Pont-rivière de l'Oudan (ou "Pont Pisserot") (PK 2)
  • Ecluses de haute chute de Artaix (6 m, PK 31,5), Bourg-le Comte (7,20 m, PK 36,5)) et Chassenard (6 m, PK 52,5)
  • Anciennes écluses d'origine (1830) de Chambilly, PK 32.
  • Plusieurs petits ponts-canaux, comme ceux de la Teyssonne (PK 18,5), des Gallands (PK 24), de Melay (PK 26,5), d'Artaix (PK 30), de Bourg-le-Comte (PK 36), de Bonnant (PK 43,7).

Publicité

Intervenants

Ingénierie
(rôle inconnu)
Reconfiguration (1891-1909)

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    10000651
  • Publié(e) le:
    17.05.2005
  • Modifié(e) le:
    31.03.2020