0
  • DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Informations générales

Achèvement: 20 juillet 1904
Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: Immeuble de bureaux
Banque

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Adresse: place Estrangin-Pastré
Coordonnées: 43° 17' 24.77" N    5° 22' 38.79" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Pour l'instant aucune donnée technique est disponible.

Chronologie

20 juillet 1904

Inauguration du «palais» de la Caisse d'Epargne de Marseille réalisé par l'architecte Albert Tournaire représenté à Marseille par l'architecte Paul Mouren, à côté d'une succursale de la Banque de France.
Sur la façade de la place, au faîte des trois baies, des masques dus au sculpteur marseillais Constant Roux, premier grand prix de Rome, symbolisant le commerce, la marine et les travaux maritimes. De part et d'autre, les blasons des deux sous-préfectures d'Aix-en-Provence et Arles.
Au sommet de la façade, dans un fronton arrondi sculpté par Henry Lombard, grand prix de Rome, deux figurent représentent, de part et d'autre du blason de Marseille, la Provence rurale et la Provence maritime.
Dans l'arrondi de la façade, sculpture «La Prévoyance dans ses fonctions» par le sculpteur marseillais A. Carli: la Prévoyance reçoit d'une main le dépôt des travailleurs et protège, de l'autre, leur vieillesse tranquille.
Dans la description du «palais» de la Caisse d'Epargne de Marseille au moment de son inauguration, on a écrit: «L'ensemble de cet édifice, véritable monument, est d'un aspect très moderne avec une inspiration très nette de la belle architecture dite française qui triomphait au dix-huitième siècle. Elle tient du Louis XIV par la puissance, du Louis XVI par la pureté des lignes".

Au moment du choix de l'architecte, la Caisse avait envisagé de faire un concours mais a finalement abandonné cette idée sur les arguments suivants: «Une discussion approfondie, où furent examinés, sous tous les aspects, les avantages et les inconvénients du concours, fit écarter ce système comme présentant, sous une apparence démocratique, beaucoup moins d'avantages que d'inconvénients: lenteur des préalables, primes onéreuses, souvent pénurie de concurrents qualifiés, décisions sans appel d'un jury, difficultés et mécomptes de diverses sortes. Il fut décidé de procéder par choix direct, et d'arrêter ce choix sur le nom qui réunirait le plus de garanties de compétence artistique et professionnelle. A la suite d'un scrupuleux examen des titres de nombreux candidats, le conseil confia l'étude du projet et la direction générale des travaux à monsieur Albert Tournaire, premier grand prix de Rome en 1888, grand prix d'architecture à l'Exposition de 1900, médaille d'honneur de l'Architecture au Salon de 1901, avec obligation de désigner un confrère architecte à Marseille, chargé de le représenter sur place à ses frais et sous sa responsabilité. Ainsi désigné, monsieur Paul Mouren, dont les travaux importants sont connus, fut agréé par le conseil. Il fut décidé en même temps que tous les travaux seraient réservés à des entrepreneurs établis à Marseille".
Le bâtiment «était sis sur une place très connue, très fréquentée, qu'orne la populaire fontaine offerte par Henri Estrangin".

Remarques

Sculpteurs: Constant Roux, Henry Lombard, A. Carli

Intervenants

Architecture

Sites Internet pertinents

Aucun lien pertinent n'a été répertorié pour l'instant.

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20033803
  • Publié(e) le:
    29.12.2007
  • Modifié(e) le:
    30.07.2014