• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Informations générales

Autre nom(s): Abbatiale Saint-Etienne
Début des travaux: 1066
Etat: en service

Type de construction

Structure: Voûte d'ogives sexpartite
Fonction / utilisation: Église

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Coordonnées: 49° 10' 54" N    0° 22' 22" W
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Dimensions

déambulatoire longueur 5.60 m
façade épaisseur des murs 2.16 m
largeur du bloc de base 28.30 m
élévation du bloc de base 24.50 m
nef longueur 56 m
largeur de la nef 11.45 m
hauteur de la nef sous clef de voûte 20.80 m
longueur du vaisseau central 110 m
tour de la croisée hauteur de la tour-lanterne sous clef 31.20 m
tour nord hauteur 82 m
Tour sud hauteur 80 m
transept longueur 38 m
largeur du transept 42.10 m

Chronologie

entre 1021 — 1025

Première mention de Caen.

1042 — 1043

(ou 1047-1048)
Le duc Guillaume le Bâtard (futur Guillaume le Conquérant) réunit un concile près de Caen pour établir la Trêve de Dieu en Normandie.

ca. 1051

Mariage de Guillaume le Bâtard avec sa cousine Mathilde de Flandre, fille du comte de Flandres Baudouin V.

1053

Le mariage du duc est condamné par le pape. Lanfranc de Pavie, écolâtre de Bec-Hellouin va à Rome pour négocier avec le pape.

1059

Le pape Nicolas II lève les sanctions canoniques contre Guillaume et Mathilde. Ils s'engagent à fonder chacun une abbaye en pénitence qui seront pour:
Mathilde: l'abbaye de la Sainte-Trinité ou Abbaye-aux-Dames
Guillaume: l'abbaye dédiée à Saint-Etienne ou Abbaye-aux-Hommes.

1063

Guillaume décide de fonder un monastère bénédictin à Caen sur la route menant à Bayeux et au Mont-Saint-Michel. Lanfranc de Pavie, prieur du Bec-Hellouin, en devient le premier abbé.

1066

Début de la construction de l'abbaye à la suite dune promesse faite par Guillaume le Conquérant au pape pour le pas être excommunié à la suite de son mariage non canonique avec sa cousine Mathilde.

18 juin 1066

Dédicace de l'Abbaye-aux-Dames.

14 octobre 1066

Victoire de Guillaume à Hastings.

25 décembre 1066

Guillaume le Conquérant est couronné roi d'Angleterre à Westminster.

1070

Lanfranc, abbé de l'Abbaye-aux-Hommes est nommé archevêque de Cantorbéry.

13 septembre 1077

L'église est consacrée bien qu'inachevée en présence de Lanfranc, archevêque de Cantorbéry et des archevêques de Rouen et d'York. L'abbé est alors Guillaume Bonne-Ame.

9 septembre 1087

Mort de Guillaume le Conquérant (1027-1087) qui est enterré dans l'église

11ème siècle

Construction des deux tours de la façade occidentale formant une façade harmonique et de la tour-lanterne de la croisée du transept.

1120

Construction des voûtes sexpartites en remplacement du plafond. L'architecte modifie alors légèrement l'élévation du vaisseau central en supprimant au 3ème niveau une des ouvertures latérales pour permettre la retombée des ogives.

mai 1204

Le roi de France Philippe II Auguste occupe Caen. L'abbaye conservera cependant son patrimoine anglais jusqu'à ce que le roi d'Angleterre Henry V le confisque pour payer la guerre de Cent-Ans contre le roi de France.

13ème siècle

Construction des flèches des tours entourées de clochetons de la façade occidentale. Construction d'un nouveau chœur gothique par maître Guillaume (inscription sous l'égout du toit de la chapelle axiale).

26 juillet 1346

Sac de Caen par les troupes du roi d'Angleterre Édouard III.

4 septembre 1417

Le roi d'Angleterre Henry V s'empare de Caen grâce à la trahison d'un moine de l'abbaye Saint-Etienne. Les défenseurs français avaient projetés de détruire les tours de la façade.

11 juin 1450

Caen est réoccupée par les troupes du roi de France Charles VII.

1485

Le régime de la commende est appliqué à l'Abbaye-aux-Hommes. Les abbés s'intéresseront d'abord aux revenus de l'abbaye

1562

Dévastation des deux tombes royales par les Protestants de Caen. Il ne subsiste qu'un fémur du corps de Guillaume le Conquérant qui a été replacé dans la tombe située dans le chœur.

1563

Pillage de l'abbaye par le chef protestant Gabriel de Lorge. Le culte est interrompu dans l'abbaye

1566

Effondrement de la haute tour du transept (120 m) sur le chœur.

1599 — 1604

Restauration de l'église sous la direction dom Jean de Baillehache en respectant son architecture médiévale.

17 mai 1626

L'église abbatiale est de nouveau consacrée et rouverte au culte.

1663

Introduction de la réforme des bénédictins de Saint-Maur.

1704 — 1790

Construction des bâtiments conventuels par Guillaume de Tremblaye, moine de la congrégation de Saint-Maur.

1802

Le préfet Dugua fait rétablir la tombe de Guillaume le Conquérant dans le chœur de l'abbatiale

1802 — 1960

Les bâtiments conventuels abritent le lycée Malherbe de 1802 à 1960.

juin 1944
— juillet 1944

Pendant la bataille de Caen, l'abbatiale sert d'abri.

depuis 1965

Les bâtiments conventuels servent aujourd'hui d'hôtel de ville.

Remarques

L'abbaye est le prototype des églises avec façade harmonique qui sera repris à partir de la basilique de Saint-Denis dans toutes les constructions gothiques.

Intervenants

Architecture
(rôle inconnu)

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20008428
  • Publié(e) le:
    28.02.2003
  • Modifié(e) le:
    29.07.2014