• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Constructions composites et précontraintes en acier-béton

Réalisations belges dans le domaine des ponts et des bâtiments

Auteur(s):
Médium: article de revue
Langue(s): fr 
Publié dans: Annales de l'Institut Technique du Bâtiment et des Travaux Publics, , n. 221, v. 19
Abstrait:

I. Dans ce genre de constructions, il est admis qu'il existe une liaison intime entre le béton et l'acier. Cette liaison, empêchant tout mouvement relatif entre les deux matériaux, peut être réalisée soit par des goujons soudés électriquemènt sur l'acier soit par la précontrainte elle-même — câbles ou boulons à haute limite élastique. Les études peuvent se faire suivant deux méthodes de calculs. La première méthode, théorique, s'inspire de la relation que le fluage du béton est la fonction linéaire du logarithme du temps. Dans la seconde méthode, approchée, la poutre composite et précontrainte en acier-béton se calcule comme une poutre homogène où l'on remplace la section d'acier par une section équivalente de béton.

II. Quelques exemples des réalisations belges :

  1. Les ponts de Herstal sur la Meuse et sur le canal Albert de conception isostatique type « Cantilever »;
  2. Le pont de Florefle sur la Sambre, systèmc Willstress;
  3. La Cité de la Radio-Télévision Belge;
  4. L'Union Économique à Bruxelles.

III. Des essais des poutres Willstress ont été effectués aux laboratoires des Universités de Bruxelles et de Gald, et de nouveaux essais sont en cours à l'Université de Liège.

Ouvrages et projets

Publicité

  • Informations
    sur cette fiche
  • Reference-ID
    10072791
  • Création
    18.02.2016
  • Modification
    30.09.2018