• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Prieuré de Chanteuges

Informations générales

Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: Église
Matériau: Structure en maçonnerie
Style architectural: Roman

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Coordonnées: 45° 4' 22.04" N    3° 32' 2.41" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Dimensions

chapelle Sainte-Anne largeur 5 m
longueur 10 m
église largeur 18 m
longueur 32.70 m
hauteur voûte 12.60 m

Chronologie

936

Cunabert, prévôt du chapitre de Brioude, signe l'acte de fondation de l'abbaye Saint-Marcellin suivant le voeu d'un parent puissant, Claude.

Au moment de la fondation, il est prévu dans l'acte de fondation que l'abbaye ne doit qu'un cens spirituel au chapitre de Brioude.

11ème siècle

Construction de l'église dont il subsiste l'abside.

1119

Une bulle du pape Callixte II [vers 1060-archevêque de Vienne en 1088-pape en 1119-1124] confirme les droits de l'abbaye.

ca. 1130

Les moines vivent sans problème jusqu'à ce que le seigneur voisin, Ithier de Mandulphe, de Digons, s'en empare et la transforme en forteresse et en «repaire de voleurs et criminels».

1137

Impuissant, l'abbé Raymond se réfugie à l'abbaye de La-Chaise-Dieu. Il cède alors le monastère à l'abbaye de La-Chaise-Dieu. Cette dernière doit rétablir ses droits. Cette donation obtient l'approbation de l'archevêque de Bourges et l'évêque de Clermont. À la suite de cette donation les chanoines-comtes de Brioude exigèrent que l'abbaye leur serve deux repas par an.

L'abbé de La-Chaise-Dieu, Etienne de Merc'ur [1111-1146, transforme l'abbaye en prieuré avec 20 moines malgré l'opposition du chapitre de Brioude.

Après la reconquête des terres, l'abbé de La-Chaise-Dieu entreprend la reconstruction de l'église en reprenant une partie du plan d'un édifice de la fin du 11ème siècle.

Les voûtes d'arêtes des bas-côtés sont d'origine.

Les chapiteaux rappellent ceux des Brioude et de Mozac. Ils sont parmi les plus beaux du Haut-Allier.

1275

Les chanoines de Brioude abandonnent leur demande de se faire servir deux repas par an par le prieuré.

15ème siècle

Le prieuré devient la résidence des abbés de La-Chaise-Dieu.

à partir de 1491 jusqu'en 1518

L'abbé Jacques de Saint-Nectaire [1491-1518], dernier abbé régulier de la Chaise-Dieu, entreprend la construction de la voûte d'ogives de la nef centrale de l'église. Le fenestrage des façades occidentale et méridionale de l'église est repris. La fenêtre occidentale est agrandie.

Il fait construire à ses dépens la chapelle Sainte-Anne, chapelle de l'abbé au nord du cloître en mémoire de sa s'ur Anne décédée en 1496.

1572

Le prieuré ne subit pas de dégâts pendant les guerres de religion. Il abrite les moines de l'abbaye de La-Chaise-Dieu à la suite de l'incendie de leur abbaye par les Protestants.

1640

L'abbaye passe sous la domination des bénédictins de Saint-Maur.

1792

Le prieuré est vendu comme bien national.

1793

La chapelle Sainte-Anne est transformée en magasin de fourrage.

1837

La chapelle est sauvée de la destruction par le Conseil général de la Haute-Loire. Elle est restaurée.

1837 et 1867

Restauration des portes de la chapelle Sainte-Anne.

1840

L'église est classée sur la liste des Monuments Historiques.

1896

La tour seigneuriale située au nord-ouest de l'abbaye s'effondre.

18 avril 1918

La chapelle est classée sur la liste des Monuments Historiques.

1970

Reconstruction de la galerie nord du cloître.

Publicité

Intervenants

Pour l'instant aucune information est disponible à propos des participants (personnes ou entreprises) dans ce projet.

Sites Internet pertinents

Aucun lien pertinent n'a été répertorié pour l'instant.

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20022319
  • Création
    18.07.2006
  • Modification
    29.07.2014