• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Église de l'abbaye de Cluny

Informations générales

Autre nom(s): Cluny III
Début des travaux: 1088
Achèvement: 1130
Etat: démoli

Type de construction

Structure: Voûte cylindrique en tonnelle
Fonction / utilisation: Église

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Voir aussi: Abbaye de Cluny
Coordonnées: 46° 26' 3.51" N    4° 39' 32.93" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Matériaux

arcs pierre
coque pierre
colonnes pierre
murs pierre

Chronologie

1049

Hugues de Semur devient à 25 ans abbé de Cluny. Il va le rester pendant 60 ans, jusquà sa mort en 1109.
Ces 60 ans de direction de l'abbaye vont amener à un développement de son temporel.
Cette longévité va amener Hugues de Semur à avoir des relations avec tous les papes, rois et princes de son époque.
Sa soeur avait épousé le duc de Bourgogne Robert Ier.
Les papes renouvelleront les privilèges d'exemption de Cluny: Léon IX en 1049, Victor II en 1055, Etienne II en 1058, Alexandre II en 1063, Grégoire VII en 1076 et 1080 et Urbain II, ancien Grand prieur de Cluny, en 1098.
Hildebrand, futur Alexandre VII [pape de 1073 à 1085], visite Cluny en 1056.
Il entretient de bonnes relations avec l'empereur Henri III et a été le parrain de son fils, le futur Henri IV.
Le roi de France Philippe Ier [roi de 1053 à 1108] lui confie la collégiale Saint-Martin-des-Champs à Paris qui devient alors un prieuré clunisien.
En Castille, le roi Ferdinand Ier [vers 1016-roi de 1035 à 1065] qui agrandit son royaume en lui adjoignant le Léon en 1037 et la Navarre en 1054, décide de donner chaque année à l'abbaye de Cluny 1000 dinars.

1075

Début de la reconstruction de la basilique de Saint-Jacques-de-Compostelle par l'évêque Diego Peláez.
La basilique fait partie des grandes églises de pélerinage construites sur le chemin de Saint-Jacques: la basilique Saint-Martin de Tours, l'abbatiale Saint-Martial de Limoges, l'abbatiale Sainte-Foy de Conques, l'abbatiale Saint-Sernin de Toulouse.
Le roi Alphonse VI participe le 1er janvier 1075 au concile de Compostelle.
Il va s'appuyer sur l'abbaye de Cluny pour réorganiser l'Église hispanique.

1080

Alphonse VI demande à Cluny de réformer l'abbaye San Tirso de Sahagún. L'abbé de Cluny y envoie des moins, parmi lesquels Bernard qui en fut l'abbé avant de devenir le premier archevêque de Tolède.

25 mai 1085

Alphonse VI reprend Tolède aux Musulmans.
Le roi va entreprendre de refaire de Tolède le centre religieux catholique de l'Espagne.

décembre 1085

Alphonse VI convoque les Cortes de Castille à Tolède et fait de l'ancien siège métropolitain de l'église wisigothique le siège de l'archevêché de Castille et Léon avec l'appui de l»abbé de Cluny et du pape Urbain II. L'abbé de Sahagún, Bernard de Cluny (ou Bernard de Sédirac), devient le premier archevêque de Tolède.

1088

Songe de Gunzo, moine de Cluny, sur le point de mourir, aurait vu en songe saint Pierre qui lui aurait enjoint de communiquer à l'abbé Hugues les plans de la nouvelle église.
Saint Pierre portait des cordes sur le côté et se montra à lui posant des jalons et notant les dimensions de l'espace nécessaire à l'ouvrage.
L'abbatiale devait avoir une ampleur exceptionnelle, apte à abriter un millier de moines.
C'est Hézelon, chanoine mathématicien de Liège avant de devenir moine à Cluny, qui en fut le maître d'oeuvre.
La construction d'une église aussi importante suppose des revenus aussi importants.
En 1088, Alphonse VI va décider de doubler le don annuel à Cluny décidé par son père. En 1089-1090, il va donner à l'abbaye de Cluny 10 000 dinars correspondant à un arriéré de 5 ans.

Publicité

Intervenants

Architecture

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

Autres publications...
  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20002178
  • Création
    05.11.2001
  • Modification
    29.07.2014